05.12.2019

Jean Clément

Nous avons dernièrement eu recours à l’accompagnement juridique de la clc pour le cas de l’un de nos chauffeurs s’étant retrouvé sans permis de conduire pour une durée déterminée.

Il nous était alors important de connaître les options que le droit du travail offre pour un tel cas et les suites qui en découlent.

Le conseil reçu de la part du département juridique de la clc nous a ouvert une piste à laquelle je n’avais pas pensé, et qui garantit le respect du code de travail sans désavantage, ni pour notre chauffeur, ni pour l’entreprise.