27.04.2020

Paperjam “Une e-vitrine pour les commerces de Luxembourg”

La Ville de Luxembourg souhaite rapidement mettre en ligne une plate-forme pour apporter du soutien à ses commerçants. Une initiative similaire à ce qui existe déjà, par ailleurs? Non, explique l’échevin Serge Wilmes, car, plus que d’un site de vente, il s’agira là d’une véritable vitrine.

La crise sanitaire aura eu parfois le mérite de donner un coup d’accélérateur à certains projets. Celui qui consiste en la création d’une plate-forme destinée aux commerces de la Ville de Luxembourg en est un bon exemple. En gestation depuis un an, il pourrait, selon l’échevin Serge Wilmes (CSV), «être opérationnel dans trois ou quatre semaines. Ce sera le résultat d’un groupe de travail mis en place après l’enquête Quest sur les habitudes des consommateurs.»

Cet outil, en lien avec le site web de la Ville, mais avec son propre design, devra donner plus de visibilité aux commerçants, qui en auront bien besoin, une fois l’heure de la réouverture venue. «Et sont concernés tous les commerces, ceux des 24 quartiers de la ville. Il y a des commerces très intéressants, de niche, à Bonnevoie ou au Limpertsberg. Tous doivent être valorisés. C’est ainsi qu’on pourra au mieux promouvoir la destination Shopping Luxembourg dans son ensemble. Si on travaille quartier par quartier, l’idée est cependant bien de créer une communauté», poursuit Serge Wilmes.

Qui souligne qu’il n’est pas question de venir là avec quelque chose qui existe déjà. «On pourra aussi souscrire des bons d’achat, mais pour la vente proprement dite, il y a Letzshop et d’autres outils. Ici, on veut plus être une vitrine qu’une plate-forme de vente, c’est clair. D’ailleurs, dans un second temps, on ouvrira des possibilités B2B, pour que les commerçants échangent entre eux.»

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.