16.04.2020

Paperjam “Les indépendants répliquent à Dan Kersch”

Les représentants de la CLC, de la Fédération des artisans et de l’Horesca ont publié une lettre ouverte adressée à Dan Kersch, ministre du Travail.

La lettre est signée Fernand Ernster , Michel Reckinger , et Alain Rix, soit respectivement les présidents de la CLC (Confédération luxembourgeoise du commerce), de la Fédération des artisans (FDA) et de l’Horesca (secteur de l’hôtellerie-restauration).

Elle est adressée à Dan Kersch (LSAP), vice-Premier ministre et ministre du Travail. Les trois présidents lui reprochent ses propos tenus lors de  sa conférence de presse du 14 avril à l’encontre des travailleurs indépendants: «Le chômage partiel est un élément pour éviter le chômage… Par définition, seules les personnes salariées ou libres pour le marché du travail sont concernées, ce qui n’est pas le cas de la plupart des indépendants», avait déclaré Dan Kersch.

Avant de poursuivre: «J’ai également expliqué que les indépendants, de manière indirecte, profitent du chômage partiel car leurs coûts salariaux sont presque entièrement repayés par l’État. Au-delà de ceci, je suis fermement convaincu qu’il n’est pas possible qu’il y ait des personnes qui ont gagné plein d’argent pendant longtemps qui soient considérées de la même manière que d’autres et profitent des moyens publics.»

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.