04.03.2021

Paperjam : “La grande distribution fait la chasse aux déchets”

Les enseignes multiplient les démarches pour répondre aux attentes des clients en matière de durabilité et, ces derniers temps, il semble que les emballages en plastique en fassent les frais. Explications.

Emballer la clientèle sans emballages ou, à tout le moins, sans déchets: tel est le défi de la grande distribution aujourd’hui. Début février, Auchan Retail a annoncé la suppression des barquettes en plastique de ses ateliers boucherie et poissonnerie au profit de barquettes en fibres végétales compostables.

Selon l’enseigne à l’oiseau, cette nouveauté devrait permettre de faire disparaître 55 millions de barquettes classiques, soit une économie de 1.100 tonnes de plastique par an. Si le déploiement débute en ce mois de mars en France, l’agenda reste encore un peu vague concernant le Luxembourg.

«Des études de faisabilité sont déjà engagées, des tests sont prévus très rapidement, et nous serons en mesure de déployer ces nouveaux emballages immédiatement si rien ne s’y oppose techniquement ou du point de vue des règles sanitaires», commente Sophie Morlé, chargée de communication et responsable RSE d’Auchan Luxembourg.

Le groupe compte trois grandes surfaces, mais aussi quatre drives et six magasins de proximité My Auchan, situés dans des stations-service Aral.

(…)

(Journaliste : Catherine Kurzawa – Photo : Paperjam)

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.