14.12.2020

Paperjam “Fermer les commerces: une fausse bonne idée”

La CLC n’ose croire à une fermeture des commerces, malgré le dernier rapport de la taskforce Covid-19, qui impute aux courses de Noël les mauvais chiffres de la pandémie. Pour les différentes fédérations professionnelles, les infections se font surtout dans le milieu privé.

Avec environ 550 nouveaux cas positifs au Covid-19 par jour en moyenne, les chiffres des infections se sont stabilisés ces dernières semaines, mais restent élevés, selon le dernier rapport de la taskforce Covid-19 publié vendredi 11 décembre . On peut y lire: «Étonnamment, les dernières mesures mises en œuvre semblent ne pas avoir eu d’effet important pour le moment, et ne conduisent pas à un nouvel assouplissement de la dynamique épidémique.» Ce manque de résultats pourrait s’expliquer, selon les chercheurs, par «une augmentation des activités de shopping avant les fêtes», qui compenserait la baisse de cas attendue suite à la fermeture des restaurants.

«C’est une hypothèse qu’ils ont. Ils sont dans le brouillard. Cette hypothèse, nous la jugeons très faible», réagit Nicolas Henckes, directeur de la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC).

S’il admet que des pics peuvent avoir lieu le samedi, il estime que la semaine et le dimanche, la plupart des commerces restent vides. Et même quand il y a du monde, «ce que nous voyons, c’est que les règles sont respectées, les gens portent le masque, il n’y a pas de contacts rapprochés à risque.» Des queues devant certains magasins ont pu se former, notamment parce qu’ils souhaitaient réguler l’entrée. «Ils vont au-delà des restrictions imposées».

(…)

Lire cet article en entier sur Paperjam

(Écrit par Mathilde Obert)