01.04.2020

Lëtzebuerger Journal – Les gens ne sont pas en mode “shopping”

Le sentiment de crise ronge les envies d’achats en ligne au Luxembourg

La fédération luxembourgeoise du commerce digital eCom est actuellement en pleine refonte et de l’aveu même de Claude Bizjak, directeur adjoint de la clc en charge du commerce, la nouvelle mouture de ce groupement des acteurs de l’e-commerce au Luxembourg se profile plutôt pour la rentrée de septembre. En attendant, l’e-commerce «made in Luxembourg» connaît un regain d’intérêt dans le contexte du coronavirus. Coup d’œil sur les tendances les plus marquantes actuellement.

Constatez-vous une hausse de la demande dans l’e-commerce luxembourgeois dans ce contexte de limitation des déplacements de la population en pleine pandémie du coronavirus?

Cela dépend des secteurs. Nous constatons une grande demande au niveau de l’alimentation: les quelques services en activité dans ce domaine au Luxembourg sont overbookés et introduisent même des limites face à une demande qui explose. Mais nous constatons aussi que ça commence à se calmer: les gens ont compris qu’il n’y aura pas de problème d’approvisionnement dans les supermarchés. Je pense que la demande va se stabiliser. Nous avons mis en place une plateforme via Letzshop où la grande distribution alimente un stock central sur lequel les personnes fragiles peuvent acheter des biens de première nécessité. Dans les autres secteurs qui ne sont pas alimentaires, c’est en chute libre.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.