08.05.2020

Lëtzebuerger Journal “Dans les starting-blocks”

La clc prépare la reprise de lundi, entre impatience et appréhension.

Les fiches sont prêtes, le webinar pour les travailleurs désignés organisé, la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc) a tout prévu pour que la réouverture des commerces lundi se passe dans les meilleures conditions possibles. «Nous avons mis en place 14 fiches sectorielles pour se préparer, il y a déjà trois semaines, en s’inspirant de ce qui avait été fait à l‘étranger. Ces dernières ont été contrôlées par Service de Santé au Travail Multisectoriel (STM), ceci afin de donner des conseils et astuces très concrets aux commerçants», explique Nicolas Henckes, directeur de la clc.

L’objectif est de faire respecter la distanciation sociale dans les commerces, que ce soit pour protéger les employés aussi bien que les clients. Problème, si certains commerces n’auront aucun mal à respecter les règles, il faudra faire preuve de créativité pour d’autres, notamment les magasins de vêtements: «Que faire d’un vêtement qui a été essayé? Il faudra le mettre de côté pendant une nuit pour le remettre de nouveau en rayon, ou alors le passer à la vapeur, mais toutes les boutiques ne sont pas équipées pour cela», poursuit le directeur. Mais au-delà de ces aménagements, après plusieurs semaines de complète fermeture, la réouverture de lundi est quasi vitale pour le secteur: «Les règles de sécurité, les aménagements, tout ça c’est une goutte d’eau, l’important c’est de réouvrir. Toutes ces entreprises ne vont pas forcément survivre, au plus nous attendions, plus la situation était difficile pour tout le monde, chaque jour compte», estime Nicolas Henckes.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.