Networking by clc : Transition énergétique – défis et solutions pour le secteur transport routier

CONNECT by clc : Networking by clc : Transition énergétique – défis et solutions pour le secteur transport routier

Jeudi 24 novembre dernier, en présence du Ministre de l’Economie Franz Fayot, la clc a organisé son dernier Networking de l’année 2022 dans l’entreprise Truck & Bus à Livange en présence de membres et de non-membres de la clc. Une occasion de donner aux participants une chance de se forger une opinion sur les premiers pas nécessaires et la complexité de ces questions d’investissements dans les plans stratégiques en matière de transition énergétique.

La transition énergétique est en effet un défi puisqu’on a besoin notamment des bonnes compétences pour atteindre les enjeux de celle-ci et d’un autre côté, la transition énergétique a un certain coût d’investissement pour les entreprises qui doivent rester compétitives face à la concurrence étrangère.

Les panélistes de la table ronde de ce Networking, Franz Fayot, Ministre de l’Économie, Alex Frieden, Truck&Bus, Jean Clément, Voyages Clément et Président de la Fédération FLEAA affiliée à la clc, Michel Rau, Transport Lorang et Vice-Président de la Fédération Groupement Transport affiliée à la clc, ont répondu aux questions de Malik Zeniti, Directeur du Cluster 4 Logistics pendant cette soirée.

Les convives ont pu découvrir également l’entreprise Truck&Bus au travers d’une visite guidée et la soirée s’est terminée par de riches échanges lors du Networking.

 

Texte : Marie-Laure Moreau

 

 

Lire l’article en entier ici.

Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.

Consultez le guide pratique pour faire des économies d'énergie pour faire des économies d'énergie !

Consultez le guide pratique pour faire des économies d’énergie !

Nous vous proposons de consulter ci-dessous, le guide édité par le Ministère de l’Economie, Direction des Classes Moyennes, qui vous permettra de trouver des conseils et astuces pratiques pour économiser de l’énergie et améliorer la durabilité de votre entreprise.

 

► Consulter le guide

 

Participez au webinar dédié au programme d’aides pour les PME « SME Packages – Sustainability » !

**** Participez au webinar sur le programme d’aides « SME Packages » (notamment « SME Packages – Sustainability ») du mardi 17 janvier à 14h30.

► Recevez sous forme d’un voucher, une aide pour réaliser des projets d’une envergure allant de 6.650 euros à 25.000 euros !

 

► Information & inscription

Posted in clc
CONNECT by clc : Fred Colantonio : « La réussite, ce sont des actes solitaires dont les bénéfices doivent être solidaires »

CONNECT by clc : Fred Colantonio : « La réussite, ce sont des actes solitaires dont les bénéfices doivent être solidaires »

Fred Colantonio : « La réussite, ce sont des actes solitaires dont les bénéfices doivent être solidaires »

 

C’est une habitude désormais, la Journée des Présidents organisée par la CLC, nous offre des conférences dont on se souvient pendant longtemps. Certaines influencent même profondément notre manière d’appréhender notre propre rapport à l’entreprise et à notre travail. Celle de Fred Colantonio en fera partie, à n’en pas douter. Criminologue de formation, Fred a quitté l’administration belge pour se lancer dans le grand bain de l’entreprenariat à la fin des années 2000 afin d’apporter son sens de l’analyse et de la déduction au service des entreprises. Depuis ? Il a accompagné plus de 200 clients, donné plus de 950 conférences à travers le monde et rédigé une dizaine d’ouvrages. Rencontre.

 

Qu’est-ce qui a motivé votre volonté de passer d’une vie de criminologue à celle qui vous lie aujourd’hui avec le monde de l’entreprise ?

Dans un premier temps, il s’agissait pour moi d’une question de survie. J’ai étudié la criminologie pendant cinq années et, après avoir pratiqué dans l’administration publique belge pendant le même nombre d’années, j’ai dressé le constat que cet univers n’était pas fait pour moi. Quand tu n’as pas trente ans, te dire que tu t’assoies sur tes envies, c’était hors de question. Dans un second temps, j’ai eu la conviction assez tôt, que ce que la criminologie m’avait appris, je serai en mesure de le transposer à d’autres domaines et notamment à celui de l’entreprise. Très tôt,
j’ai pris conscience que j’avais un sac à dos constitué d’expériences et de ressources qui pouvaient être mises à profit ailleurs.

 

J’imagine qu’il n’a pas été simple d’arriver en tant qu’ancien criminologue dans le monde de l’entreprise avec des codes et un mode de fonctionnement complètement différent…

Absolument ! C’est une position compliquée, surtout lorsque que tu es consultant externe. Le criminologue a besoin de beaucoup d’observation pour comprendre l’existant. La fameuse scène de crime. Il faut trouver des indices pour livrer des conclusions. Au départ, j’avais plutôt tendance à rester timide sur les opinions que je pouvais avoir. J’avais beaucoup de retenu sur les hypothèses que je pouvais avoir auprès des entrepreneurs avec qui je travaillais. J’avais face à moi des patrons, des cadres, des managers, des jeunes diplômés de grandes écoles… Étant donné que je ne venais pas du tout de ce monde-là, j’ai été très approximatif sur certaines de mes premières missions par manque de confiance en moi. J’étais persuadé que les connaissances que j’avais, mes interlocuteurs les avaient déjà.

Ce fut plus tard, à travers les formations que j’ai pu donner, que j’ai vraiment pris conscience que ce n’était pas le cas. Finalement, ce qui me semblait être une évidence, ne l’était pas pour tout le monde. Sans doute que mon originalité est de remettre le curseur sur des choses fondamentales auxquelles on ne pense plus forcément. L’être humain, encore plus aujourd’hui, est constamment poussé vers une sophistication de la pensée, de sa manière de faire les choses, d’être plus productif, au risque d’en oublier des fondamentaux. Je pense qu’il est avant tout important de structurer notre mode de penser et définir des modes opératoires à travers des outils et des méthodes que l’on connaît.

 

Texte : Mathieu Rosan

 

 

Lire l’article en entier ici.

Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.

Découvrir les bonnes pratiques pour un digital plus responsable et plus durable

Découvrir les bonnes pratiques pour un digital plus responsable et plus durable

À propos de workshop :

Le numérique est un outil formidable mais il a aussi des impacts néfastes pour certains humains et pour la planète. Ces impacts augmentent plus vite que pour toute autre activité humaine. Il devient urgent d’adopter les bonnes pratiques pour concilier les transitions digitales et écologiques. Au-delà des gestes individuels, les entreprises ont la capacité d’agir concrètement. Elles ont d’ailleurs tout à y gagner.

 

Programme :

12h00 : Accueil autour d’un light lunch

12h30: Début du workshop

  • Qu’est-ce que le Numérique Responsable
  • Principaux leviers d’action dans une PME
  • Quelques exemples concrets de bonnes pratiques
  • Bénéfices de la démarche
  • Références pour aller plus loin

 

Cibles :

Dirigeants, responsables informatiques, responsables des achats

 

Présentation de l’intervenant :

Sylvain Chery est le cofondateur et le CEO d’Agile Partner, entreprise de services numériques luxembourgeoise créée en 2004 (55+ employés). D’abord focalisé sur la diffusion des valeurs et méthodes Agile, il s’est engagé depuis 2016 dans la RSE et le Numérique Responsable. Il agit dans le sens de l’équilibre entre le développement du numérique, le bien-être des personnes et le respect de notre planète.

 

Ce Workshop est proposé par le service de digitalisation de la House of Entrepreneurship de la Chambre de Commerce.

 

CONTACT :

House of Entrepreneurship

14, rue Erasme, L-1468 Luxembourg

digital(at)houseofentrepreneurship.lu

Tél : ( +352 ) 42 39 39 – 840

 

Consultez tous les événements proposés par la clc en cliquant ici.

Entrepreneurs, échangeons sur vos défis commerciaux !

Entrepreneurs, échangeons sur vos défis commerciaux !

À propos de workshop :

Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, mais le client ! disait Henry Ford.

Cette citation nous montre la place primordiale qu’occupe le client au sein des entreprises. Le service au client est une source de satisfaction et de motivation pour les entrepreneurs. Pourtant, la gestion de la relation client peut par moment, constituer un réel défi.

  • Comment trouver de nouveaux clients ?
  • Par quel moyen fidéliser les clients existants ?
  • De quelle manière développer la relation et augmenter leur satisfaction ?
  • Quel comportement adopter face aux situations commerciales conflictuelles ? …

Vous vous êtes sûrement déjà posé ces questions, voire même d’autres.

Et s’il y avait des réponses à toutes ces questions ?

Et si vous échangiez vos bonnes pratiques avec des pairs afin de trouver des astuces et des solutions ?

Participez à cet atelier et venez découvrir l’apprentissage collaboratif grâce à l’intelligence collective.

 

Programme :

17h30 : Début du workshop

19h00 : Networking sous forme d’apéritif

  • Des exercices interactifs seront réalisés en sous-groupes sur les thématiques susmentionnées.
  • Rôles des participants : échanger, partager leur expérience, poser des questions
  • Rôle de l’intervenant : facilitateur des échanges
  • L’atelier se clôturera par une séance de networking.

 

Cibles :

Dirigeants d’entreprise, (futurs) créateurs d’entreprise

 

Présentation de l’intervenant :

DUARTE Monica, SOFFIA s.àr.l.

Monica Duarte détient une expérience de plus de 20 ans dans le secteur bancaire où elle a occupé différents postes : management, cadre, commercial, coach, conseiller domaine professionnel et privé, directrice d’agence, analyste crédits. Elle est aussi formatrice depuis 2001.En 2016, elle a fondé sa propre société SOFFIA, spécialisée en formations de développement personnel, en coaching individuel et d’équipe, ainsi qu’en accompagnement de managers et de dirigeants d’entreprise. Elle est également coach certifiée.

 

Workshop proposé en collaboration avec le service de développement de la House of Entrepreneurship de la Chambre de Commerce.

 

CONTACT :

House of Entrepreneurship

14, rue Erasme, L-1468 Luxembourg

support(at)houseofentrepreneurship.lu

Tél : ( +352 ) 42 39 39 – 850

 

Consultez tous les événements proposés par la clc en cliquant ici.

 

Wix, Webflow... Comment créer son site sans coder ?

Wix, Webflow… Comment créer son site sans coder ?

À propos de workshop :

Face à la complexité que représente la création d’un site web, de nombreux outils “no-code” sont apparus, avec la promesse de permettre à n’importe quelle personne sachant se servir d’un clavier et d’une souris, de créer son propre site internet.

D’abord décriées pour leur propension à générer du code à la qualité aléatoire, ces technologies ont fini par se perfectionner avec le temps jusqu’à proposer aujourd’hui une réelle alternative à la programmation dite classique.

Wix, Webflow, Bubble, Shopify… Il existe désormais un grand choix d’outils vous permettant de créer sans coder, en allant du petit site vitrine à la boutique en ligne fonctionnelle, et jusqu’à la création d’une grosse application mobile.

Nous vous proposons donc un tour d’horizon des solutions du marché en fonction de vos problématiques et de vos objectifs, suivi d’un petit atelier pratique qui vous mettra le pied à l’étrier et vous permettra de créer votre site en toute autonomie.

 

Programme :

12h00: Acceuil autour d’un light lunch

12h30: Début du Workshop

  • Introduction
  • Présentation des différentes solutions (Wix, Webflow, Bubble, Shopify, WordPress)
  • Créer un site vitrine pour son entreprise
  • Créer une boutique en ligne
  • Quelle solution choisir selon ses objectifs ?
  • Création d’une landing page sur Wix

 

Cibles :

Créateurs d’entreprise, chargés de communication, pas de connaissance technique particulière

 

Présentation de l’intervenant :

Antoine Granjon est Marketing Performance Engineer chez Adwire et intervient à ce titre sur des problématiques de performance e-commerce, de conversion, de collecte et d’analyse de données, de référencement ou encore de développement web.

Antoine est également enseignant en programmation web à Sup de Pub Paris ainsi qu’à l’European Business School de Paris.

 

Ce Workshop est proposé par le service de digitalisation de la House of Entrepreneurship de la Chambre de Commerce.

 

CONTACT :

House of Entrepreneurship

14, rue Erasme, L-1468 Luxembourg

digital(at)houseofentrepreneurship.lu

Tél : ( +352 ) 42 39 39 – 840

 

Consultez tous les événements proposés par la clc en cliquant ici.

Entrepreneurs, 5 concepts de base pour être successful en 2023

Entrepreneurs, 5 concepts de base pour être successful en 2023

À propos de workshop :

« Ne l’appelez pas un rêve, appelez le un plan » Barack Obama

Si le succès en entrepreneuriat repose sur de nombreux facteurs, certains sont toutefois trop souvent oubliés ou sous-estimés. Sans une réelle approche stratégique de son business, mesurable et quantifiable, il est presque impossible de survivre au delà de quelques mois. L’opportunisme stratégique ne paie pas, il faut quelqu’un à la barre du navire et une route à suivre!

Lors de ce workshop, venez reprendre les concepts de base et les réflexions qui vous permettrons de remettre en perspective votre approche entrepreneuriale pour débuter 2023 sur les chapeaux de roue. Peu de théorie, que du concret !

 

Programme :

12h00: Accueil autour d’un light lunch

12h30: Début du Workshop

  1. Créativité: Répondre à un problème fort et se concentrer sur sa proposition de valeur « savoir l’exprimer clairement »
  2. Stratégie: Être proche de son client et co-construire avec lui
  3. Relationship: La puissance du réseau, la clé de l’accélération
  4. Innovation: Innover pour « faire mieux », pas différent!
  5. Tech: Le digital et la data sont vos amis

 

Cibles :

Entrepreneurs, porteurs de projet

 

Présentation de l’intervenant :

Serial entrepreneur au Luxembourg, Thomas Friederich opère dans le domaine des Startups depuis près de 15 ans en tant qu’entrepreneur et investisseur. Il est actuellement Directeur Général d’une société active dans le domaine spatial et l’intelligence artificielle, et intervient régulièrement comme coach et formateur pour la Chambre de Commerce sur les thématiques liées à l’entreprenariat et la transformation digitale. Il est diplômé de Sciences Po Paris et membre actif de nombreux réseaux économiques, stratégiques et politiques Luxembourgeois.

 

Workshop proposé en collaboration avec le service de digitalisation et développement de la House of Entrepreneurship de la Chambre de Commerce.

 

CONTACT :

House of Entrepreneurship

14, rue Erasme, L-1468 Luxembourg

digital(at)houseofentrepreneurship.lu

Tél : ( +352 ) 42 39 39 – 840

 

Consultez tous les événements proposés par la clc en cliquant ici.

Acheter/Vendre une entreprise

Acheter/Vendre une entreprise : A quel moment et comment me préparer ?

Acheter/Vendre une entreprise : A quel moment et comment me préparer ?

À propos de workshop :

Le premier contact avec un cédant n’est pas évident et respectivement, le cédant ne sait pas non plus à quelles questions s’attendre lors du premier entretien.

Afin d’aider l’un et l’autre à bien aborder ce premier rendez-vous et les suivants, nous vous proposons un atelier pratique étayé de cas concrets de l’intervenante qui a elle-même été cédant et repreneur et qui partagera avec vous son expérience.

 

Programme :

08h00 : Networking sous forme de petit-déjeuner

08h30 : Début du workshop

  1. Comment me préparer pour réussir ma vente, mon acquisition ?
  2. Comment préparer ma première visite/ mon premier accueil dans l’entreprise ?
  3. Diagnostiquer et me préparer à entrer en discussion,
  4. Préparer l’intégration pour l’acquéreur
  5. La transaction

 

Cibles :

Dirigeants d’entreprise (cédants) et entrepreneurs souhaitant reprendre.

 

Présentation de l’intervenant :

Marie-Paule Maisonneuve, consultante indépendante

Marie Paule Maisonneuve : Basée actuellement au Luxembourg, j’ai derrière moi 30 années d’entrepreneuriat en temps qu’indépendante dans le secteur de l’hôtellerie.  J’ai géré au quotidien plusieurs établissements sur la région messine, (230 lits) rénové, transformé, entretenu les locaux, acquis, puis cédé mes propres affaires. Je suis une femme de terrain forte d’expérience et tournée vers les nouvelles technologies et nouvelles philosophies d’entreprendre. Je mène avec les chefs d’entreprise une réflexion sur leur établissement et les accompagne à la mise en œuvre de leurs objectifs.

 

Workshop proposé en collaboration avec le service de développement de la House of Entrepreneurship de la Chambre de Commerce.

 

CONTACT :

House of Entrepreneurship

14, rue Erasme, L-1468 Luxembourg

support(at)houseofentrepreneurship.lu

Tél : ( +352 ) 42 39 39 – 850

 

Consultez tous les événements proposés par la clc en cliquant ici.

 

Facturation électronique - L'environnement légal

[Webinar] Facturation électronique – L’environnement légal

À propos de webinar :

Présentation de l’environnement légal, rappel des obligations et des dates butoirs.

Programme :

  1. Cadre légal
  2. Qui est concerné ?
  3. Quel(s) type(s) de fichier ?
  4. Qu’est ce que Peppol ?
  5. Comment procéder
  6. Emetteur ? Récepteur ?
  7. La suite

Cibles :

Chefs d’entreprise, responsables administratifs et comptables.

Présentation de l’intervenant :

Mamdouh Baklouti est directeur général chez IN4MATIX S.A., consultant Sage et formateur à la Chambre de Commerce et à la Chambre des salariés.

 

Un programme développé par la House of Entrepreneurship de la Chambre de Commerce.

 

CONTACT :

House of Entrepreneurship

14, rue Erasme, L-1468 Luxembourg

digital(at)houseofentrepreneurship.lu

Tél : ( +352 ) 42 39 39 – 840

 

Consultez tous les événements proposés par la clc en cliquant ici.

 

Grand format : Pacte climat : en 2023, place aux entreprises !

CONNECT by clc : Grand format : Pacte climat : en 2023, place aux entreprises !

Quelques semaines après la fin de la COP27 à Charm El-Cheikh, les engagements internationaux laissent la Terre sur la trajectoire d’un réchauffement de 2,6°C. Un résultat « pitoyablement pas à la hauteur » pour Antonio Guterres, le patron de l’ONU, qui appelle à cesser le « greenwashing ». Si tous les états ne semblent pas jouer le jeu, qu’en est-il du Grand-Duché ? Deux années après la signature du Pacte Climat 2.0 impliquant de manière concrète les communes du pays, quel bilan peut-on en tirer ? Alors que les professionnels sont tous impactés par la crise environnementale et énergétique, c’est au tour de ces derniers de s’adapter au futur Pacte climat (Klimapakt fir Betriber). Un projet qui permettra d’encadrer les petites et moyennes entreprises dans leur transition. Si tous les contours de ce projet ne sont pas encore définis, nous avons souhaité vous donner les clefs de compréhension inhérentes à ce pacte qui va impacter en profondeur les PME dans les mois et années à venir.

 

En novembre dernier, chefs d’État et de gouvernement, ministres et négociateurs, maires et militants pour le climat, chefs d’entreprises et représentants de la société civile se sont réunis – dans un contexte politique difficile marqué par la guerre en Ukraine et la crise énergétique – pour le plus grand rassemblement annuel sur l’action climatique. Il s’agissait notamment de présenter des actions concrètes, d’expliquer comment tenir les annonces politiques faites dans ce contexte, et de mettre plus d’ambition sur la table afin de faire preuve de plus de solidarité.
En tant qu’État membre de l’UE, le Luxembourg soutient pleinement le « Pacte climatique de Glasgow », qui a été conclu lors de la COP26. Le pays appelle ainsi tous les autres grands émetteurs de gaz à effet de serre, à accroître leur ambition à court et à long terme. Avec le plan de mise en œuvre européen, dit « Fit For 55 », l’UE montre concrètement comment elle veut atteindre son objectif de réduction de 55 %. Malheureusement, pour un certain nombre d’autres pays, c’est beaucoup moins clair, notamment avec la crise énergétique qui touche l’Europe depuis plusieurs mois. Ainsi, durant cette COP 27, le Grand-Duché a insisté afin que la sécurité énergétique ne se fasse pas au détriment de la protection du climat. D’ici 2030, le pays vise à diminuer de 55 % les émissions de gaz responsables du réchauffement climatique. Le taux de 0 % d’émission représente quant à lui un objectif d’ici 2050. En termes d’efficacité énergétique, une réduction de la demande de l’ordre de 40 % est déjà ciblée pour 2030.

 

Le Grand-Duché en avance sur ses voisins

Les politiques de réductions telles qu’actuellement menées par certains États incapables de tenir leurs propres engagements nous « conduisent malheureusement vers un réchauffement de 2,8°C », rappelle le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) dans un rapport analysant les engagements internationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Or, l’accord de Paris, principal traité de lutte contre le réchauffement conclu en 2015, fixe pour objectif de contenir « l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C et si possible à 1,5°C par rapport à l’ère préindustrielle ». La dernière COP26, il y a un an à Glasgow, avait donc appelé les près de 200 pays signataires de l’accord à renforcer leurs lettres d’engagement et de détailler leurs plans de réduction des émissions, appelées techniquement les « contributions déterminées au niveau national » (NDC). Mais, quelques mois plus
tard, seuls 24 pays (dont le Luxembourg) avaient déposé des NDC nouvelles ou révisées. À ce sujet, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, avait déclaré que « les engagements à la neutralité carbone ne valent rien sans des plans, des politiques et des actions pour les soutenir »,
avant d’ajouter que « notre monde ne peut plus se permettre de faire du greenwashing, d’avoir des faux-semblants ».

 

Texte : Mathieu Rosan

 

 

Lire l’article en entier ici.

Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.