[Webinar] DPO Breakfast : Le DPO d’une petite entreprise

Mardi 25 mai – 10h00 à 12h00 – Réservé aux Membres

Le programme ?
Une session sur le DPO d’une petite entreprise, présentée par Gaëlle Lipinski, DPO de la clc. Apprenez à sensibiliser et améliorer la connaissance des obligations imposées par le RGPD et diffuser cette « nouvelle culture » auprès des salariés.

Pour qui ?
Vous êtes membre de la clc et vous cherchez une solution 0 soucis pour votre traitement de données.

Nb: ce petit déjeuner n’est pas une évènement de networking mais une séance d’information pratique et concrète.
Places restreintes aux 20 premiers inscrits (2 personnes maximum par entreprise membre).

Informations importantes : Les événements organisés par la clc, sont des événements publics, même réservés aux seuls membres de la clc. Afin de promouvoir ses activités, la clc vous informe que des photographies, et/ou des vidéos, pourront être faites, et pourront être diffusées en totalité ou en partie sur le site Internet de la clc, sur les comptes Twitter, Facebook, Youtube et Linkedin de la clc, ainsi que dans toute autre publication de la clc. Toutes les données ainsi collectées sont traitées conformément au RGPD, comme précisé dans la déclaration de confidentialité de la clc.

[Webinar] DPO Breakfast by clc : Petit déjeuner RGPD

Mardi 27 avril – 10h00 à 12h00 – Réservé aux Membres

Le programme ?
Une session d’information sur le RGPD, présentée par Gaëlle Lipinski, DPO de la clc.

Pour qui ?
Vous êtes membre de la clc et vous cherchez une solution 0 soucis pour votre traitement de données.

Inscription gratuite mais obligatoire réservée aux membres clc.
Nb: ce petit déjeuner n’est pas une évènement de networking mais une séance d’information pratique et concrète.

Places restreintes aux 20 premiers inscrits (2 personnes maximum par entreprise membre).

Informations importantes : Les événements organisés par la clc, sont des événements publics, même réservés aux seuls membres de la clc. Afin de promouvoir ses activités, la clc vous informe que des photographies, et/ou des vidéos, pourront être faites, et pourront être diffusées en totalité ou en partie sur le site Internet de la clc, sur les comptes Twitter, Facebook, Youtube et Linkedin de la clc, ainsi que dans toute autre publication de la clc. Toutes les données ainsi collectées sont traitées conformément au RGPD, comme précisé dans la déclaration de confidentialité de la clc.

[Webinar] DPO Breakfast by clc : RGPD : votre site web est-il vraiment en conformité ?

Jeudi 1er avril– 10h00 à 12h00 – Réservé aux Membres

Le programme ?
Création d’un registre, documentation adéquate (déclaration de confidentialité, bandeau cookies, politique de gestion des cookies…)… Pendant cette session de 2h00, Gaëlle Lipinski, Juriste & DPO de la clc, vous apportera tous les éléments sur lesquels vous devez porter une attention toute particulière pour être en conformité avec le RGPD.

A la fin de la session, 30 minutes seront réservées pour que vous puissiez poser toutes vos questions à notre experte.

Pour qui ?
Vous êtes Membre de la clc et vous cherchez une solution 0 soucis pour votre traitement de données.

Inscription gratuite mais obligatoire réservée aux Membres clc.

(Places restreintes aux 20 premiers inscrits)

Informations importantes : Les événements organisés par la clc, sont des événements publics, même réservés aux seuls membres de la clc. Afin de promouvoir ses activités, la clc vous informe que des photographies, et/ou des vidéos, pourront être faites, et pourront être diffusées en totalité ou en partie sur le site Internet de la clc, sur les comptes Twitter, Facebook, Youtube et Linkedin de la clc, ainsi que dans toute autre publication de la clc. Toutes les données ainsi collectées sont traitées conformément au RGPD, comme précisé dans la déclaration de confidentialité de la clc.

Accompagnement stratégique en marketing & communication pour TPE & PME

La clc, en collaboration avec Consultis, propose à ses membres de bénéficier d’un accompagnement en marketing & communication

La clc est convaincue que ses Membres auront besoin d’une stratégie de communication et de marketing performante et adaptée aux nouveaux défis créés par la crise de la COVID-19.

Ainsi, afin d’apporter un support stratégique à nos membres dans ces domaines, la clc propose la solution de la société Consultis, Membre de la clc, qui a élaboré un accompagnement en plusieurs étapes, spécialement conçu pour les TPE et les PME.

Comme pour toutes les collaborations que la clc initie, une remise sur le prix public est accordé aux membres clc.

 

Objectifs ?

  • Aligner votre communication avec la stratégie d’entreprise
  • Intégrer l’ensemble de votre organisation dans votre politique de communication
  • Garantir une plus-value à court, moyen et long terme

 

Intervention de Consultis ?

  • Phase 1 : Screening de vos orientations et pratiques marketing
  • Phase 2 : Définition de votre Plan de Communication et priorisation des initiatives à mener
  • Phase 3 : Pilotage des projets de communication

 

Déroulement et budget ?

  • Consultis a déterminé un package avec 3 phases distinctes.
  • La phase 1 et 2 font partie d’un forfait et la 3ème est elle, en régie c’est-à-dire que vous pouvez choisir de la mener à bien dans son ensemble ou seulement en partie

 

Vous souhaitez plus de renseignements ou débuter la démarche pour votre entreprise ?

N’hésitez pas à consulter les informations complémentaires en cliquant ici et à contacter Simon-Pierre Landercy, Managing Partner sp.landercy@consultis.biz, et/ou Lou Scheider, Senior Consultant – lou.scheider@consultis.biz.

Connect by clc – Télétravail : de la distance… mais pas trop

Les entreprises et les salariés ont goûté au télétravail afin de s’adapter à la crise sanitaire. Le grand basculement s’est souvent fait dans l’urgence et l’improvisation. Mais au fil des semaines, les retours d’expérience s’avèrent positifs. Tant et si bien que le télétravail pourrait diffuser et s’imposer durablement. Bon nombre de conditions sont réunies pour qu’il en soit ainsi. Mais pas toutes. Tant sur le plan humain que technologique, des fragilités et des freins subsistent. Et puis, il ne faudrait pas non plus que l’agilité des entreprises n’entraine la paralysie des commerces…

La bonne santé du Luxembourg sur le plan économique repose, notamment, sur sa capacité à réagir et à s’adapter. La façon dont les entreprises et les salariés du pays ont basculé en mode télétravail, au cours de ces derniers mois pour continuer à faire fonctionner l’économie, malgré la crise sanitaire, en est une belle illustration. La preuve aussi que, contre toute attente, le télétravail fonctionne au Grand-duché. Tant et si bien que le pays a d’ores et déjà opéré un dépoussiérage de ses règles en la matière. Le 20 octobre dernier, une nouvelle convention a été signée par les partenaires sociaux. Le nouveau texte a été élaboré à partir de l’avis du Conseil économique et social (CES) dévoilé en septembre dernier. Au registre des changements les plus no-tables, la convention encadre désormais le télétravail occasionnel, spontané, lorsque pour cause d’intempéries, par exemple, le salarié ne peut pas rejoindre son bureau. Il n’est également plus nécessaire d’opé-rer une modification du contrat de travail (via l’ajout d’un avenant) pour organiser le télétravail. En ce qui concerne le télétra-vail programmé et régulier, l’employeur a l’obligation de fournir à son salarié tous les outils de travail dont il a besoin, bien évidemment, mais des solutions hybrides visant à limiter les frais (internet, par exemple) sont possibles lorsque le télétra-vail est peu pratiqué. « L’ambition a surtout consisté à gagner en flexibilité et en agilité afin d’encadrer le télétravail occasionnel », souligne Jean-Jacques Rommes, le pré-sident du CES « autre point important, le télétravail ne peut pas être imposé, ni par l’employeur, ni par l’employé. Il est activé sur la base du volontariat ». Comprendre que ce n’est pas un droit, ni une obligation.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.

Communiqué de presse – Retrait des ouvertures dominicales pendant les soldes : une décision incompréhensible

La clc vient de prendre connaissance de la décision du Monsieur Lex Delles, Ministre des Classes moyennes, de retirer les ouvertures dominicales accordées pour tout le pays pour la période des soldes, y inclus les dates demandées et non encore accordées. Cette décision est incompréhensible à plus d’un titre et l’argument sanitaire mis en avant ne saurait tenir à une analyse factuelle.

Les ouvertures dominicales permettent en effet de répartir l’afflux de clients sur un jour supplémentaire, diminuant ainsi la densité moyenne de clients dans les commerces. La décision prise va renforcer la densité sur les samedis sans l’ombre d’un doute possible.

De plus, la France a notamment autorisé les ouvertures dominicales pendant ses soldes. Nul doute également que les mouvements de personnes que le ministère affirme vouloir réduire auront lieu à plus longue distance vers un pays voisin dont la situation sanitaire est actuellement moins favorable que celle du Luxembourg.

Enfin, nos commerçants doivent déstocker au plus vite pour récupérer des liquidités. Les dimanches permettent d’accélérer ce mouvement, ce d’autant plus que la décision de ne commencer les soldes que le 20 janvier, contrairement à la demande de la clc, mettra nos commerçants en concurrence directe avec leurs voisins dans cette course aux liquidités.

La clc tient enfin à rappeler que les commerces au Luxembourg sont bien organisés et permettent une fréquentation dans des conditions sanitaires strictes offrant une grande sécurité à tous les clients et les salariés.

 

Téléchargez le présent communiqué de presse en cliquant ici.

[Webinar] Legal Breakfast by clc : Le licenciement

Mercredi 27 janvier – 10h00 à 12h00 – Réservé aux Membres clc

La clc organise exclusivement pour ses Membres, un webinar “Legal Breakfast by clc” sur le thème du licenciement.

Pour qui ?
Vous êtes membre de la clc et dans une fonction RH ou directeur de votre propre société.

Par qui ?
Le pôle juridique de la clc assurera les échanges et vous permettra également de poser toutes vos questions relatives à la thématique.

Webinars réservés aux 20 premiers Membres clc inscrits.

Informations importantes : Les événements organisés par la clc, sont des événements publics, même réservés aux seuls membres de la clc. Afin de promouvoir ses activités, la clc vous informe que des photographies, et/ou des vidéos, pourront être faites, et pourront être diffusées en totalité ou en partie sur le site Internet de la clc, sur les comptes Twitter, Facebook, Youtube et Linkedin de la clc, ainsi que dans toute autre publication de la clc. Toutes les données ainsi collectées sont traitées conformément au RGPD, comme précisé dans la déclaration de confidentialité de la clc.

Connect by clc – Quelle cohérence dans la politique gouvernementale ?

Chers Membres, chers lecteurs,

La situation économique de nos secteurs ne s’est guère améliorée ces derniers mois. Certains de nos secteurs parviennent à plus ou moins gérer la crise, mais la liste des secteurs en grande détresse est longue : événementiel, agences de voyages, centres de formation agréés, forains, petits commerçants… Et le gouvernement de nous faire subir la douche écossaise. Chaude avec l’annonce d’une amélioration et d’un élargissement du fonds de relance et de soutien et le lancement d’une nouvelle aide pour financer les coûts non autrement couverts. Froide avec de possibles restrictions d’ouvertures qui planent au-dessus de nous telle une épée de Damoclès et surtout l’annonce d’une hausse du salaire social minimum (SSM) très importante de 2,8%. Chaude encore avec la prolongation du chômage partiel jusque fin juin 2021. Et froide à nouveau avec le maintien d’une taxe CO2 qui n’a aucun sens hormis celui de satisfaire une idéologie aveugle et peu soucieuse d’avoir un réel impact écologique, l’impact médiatique semblant plus intéressant à poursuivre.

La hausse du SSM est d’ailleurs du même tonneau : une ineptie à vocation purement électoraliste et clientéliste. Le vrai problème du pouvoir d’achat de nos salariés rémunérés au SSM n’est pas lié à la hauteur de ce salaire, le plus haut au monde, mais au fait du coût du logement. Cette hausse de 2,8%, spectaculaire pour faire bondir les coûts des entreprises et les pousser encore plus vite vers la faillite, ne pourra pas corriger des décennies de passivité coupable des gouvernements successifs dans la question du logement. Le choix du moment de cette hausse est tout aussi déroutant, alors que le gouvernement débloque par ailleurs des crédits pour sauver ces mêmes entreprises. Où est la cohérence ? Sans compter qu’en matière de protection sociale, il est clairement fait deux poids, deux mesures entre salariés et indépendants et il est désormais grand temps de répondre aux revendications des organisations patronales en la matière.

 

Lire l’Edito en entier en cliquant ici.

Delano : “Restaurants stay closed as shops and schools can reopen”

Non-essential shops, cultural venues and schools across the grand duchy will be able to reopen next week, whereas the closure of the hospitality sector will be extended until 31 January.

As the restrictions that came into force on 26 December and until 10 January come to an end this weekend, prime minister Xavier Bettel (DP) and health minister Paulette Lenert (LSAP), during a press conference on Tuesday, gave details on the updated measures and restrictions in place as of next week.

Bettel opened the briefing stating that the measures currently in place had been successful as the numbers had gone down significantly in the past days, with almost 50% fewer hospitalisations in regular care, the PM said.

However, although numbers of covid-19 patients have gone down, there has been a noticeable increase in patients suffering from mental health problems Bettel said, after visiting hospitals across the grand duchy last week and talking to medical staff.

(Journaliste : Lynn Feith – Photo : SIP/Jean-Christophe Verhaegen)

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.

Delano : “Troc struggles to find second life as shop rents spiral”

Second-hand furniture store Troc has closed its Luxembourg shop after being pushed out to make way for a residential development.

The 1,500m2 shop has been housed in a small but bustling arcade of shops and eateries at 83 rue de Hollerich since 1998. It closed at the end of December after the landlords gave notice.

“We had a year’s warning,” Laurent Vergeynst, whose father managed the store, told Delano at the end of December, adding: “We looked at a handful of shops but they weren’t appropriate because they were too big or small or the price was too high.”

Vergeynst said he has real estate agents looking for a new site in the capital. In the meantime, he removed the remaining stock to the Esch-sur-Alzette shop, which his family owns.

(Journaliste : Jess Bauldry  – Photo : JB)

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.