Google Plus
LinkedIn

Mise en garde – Pratique commerciale agressive

La clc vous informe que de nouvelles pratiques commerciales agressives sont en cours au Luxembourg.

Certaines sociétés se présentent directement dans les commerces comme étant des représentants d’un fournisseur avec lequel le commerçant aurait un contrat. L’exemple qui nous a été relaté concerne des systèmes de paiement en ligne. Ces « représentants » viennent de préférence à des moments de forte affluence où l’attention de leur interlocuteur est déjà sollicitée. Ils prétextent une mise à jour à effectuer sur le terminal de paiement ou un remplacement de celui-ci en faisant signer un document.

Attention ! Ce document est en réalité un contrat conclu pour 5 ans, dont il sera difficile de se dégager.

Il est donc vivement recommander aux membres de sensibiliser leur personnel,

- sur le démarchage téléphonique et/ou physique visant à tromper des professionnels sous couvert de publicité, de renouvellement de contrat, ou encore de compléments d’informations. Ces échanges peuvent déboucher sur la conclusion de contrats, liant les parties et donc de frais ;

- sur la vérification systématique avec le service compétent de toute livraison et de toute facturation afférente à la livraison afin, le cas échéant, de refuser et/ou faire reprendre le bien déposé ou de s’abstenir de payer.

De manière générale, la clc invite ses membres à toujours bien vérifier l’identité de leur correspondant, y compris lorsqu’il se présente en personne. Tout professionnel doit être très vigilant avant de remplir des formulaires avec des données telles que noms, société, numéro de TVA. La clc recommande de ne jamais hésiter à demander plus d’informations avant de signer un contrat !

Il convient donc d’être très vigilants sur les offres reçues dans le cadre de leur activité, et de toujours prendre connaissance des conditions générales de vente au préalable. La vigilance sera accrue si les conditions de vente ne sont pas transmises par la société elle-même, ou si elles ne sont pas disponibles sur le site Internet.

Si vous avez été ainsi démarché, ou que par erreur vous avez signé un document « douteux », la clc est à votre disposition pour répondre à vos questions ou pour toute assistance.

  • Google Plus
    LinkedIn