03.05.2021

CONNECT by clc – Véronique Bourgois : «Accélérer encore en faveur de l’électrique»

Véronique Bourgois, directrice d’Arval Luxembourg depuis le 1er janvier dernier veut accélérer encore en faveur de l’électrique, et pilote sa stratégie en faveur de la transition écologique et de la mobilité durable.

Découvrez notre “En coulisse Transport” avec Véronique Bourgois : «Accélérer encore en faveur de l’électrique»

« J’ai rejoint Arval Luxembourg quelques mois après sa création, en 1998, au sein du département commercial, comme Business Manager. Au fil des ans, ma carrière a progressé et je me suis vu confier la direction commerciale et marketing de l’entreprise. Fonction que j’occupais avant d’être nommée Directrice d’Arval Luxembourg, le 1er janvier dernier », explique Véronique Bourgois.

Si les femmes sont encore peu nombreuses à ce niveau de responsabilité dans le secteur automobile, le Groupe Arval, convaincu que la diversité est une formidable richesse, entend augmenter leur nombre à des postes de direction. Au sein du groupe, les femmes à hautpotentiel, sont ainsi encouragées et accompagnées dans leurs ambitions professionnelles. Véronique Bourgois fait partie de ces talents. Détentrice d’une licence en économie et d’un master en management interculturel de l’ICHEC, la Business Management School de Bruxelles, Véronique Bourgois qui a également étudié et travaillé aux Etats-Unis, prend les rênes d’une entreprise en excellente santé.

55 – C’est le nombre d’employés que compte Arval Luxembourg. L’effectif a pour particularité d’afficher un équilibre hommes/femmes quasi parfait.

« Le parc géré par Arval Luxembourg dépasse actuellement les 10.500 véhicules. Nous sommes en croissance continue et faisons partie des leaders dans notre secteur d’activité, à savoir la location de véhicules longue durée (LLD) et les solutions de mobilité durable, en direction des entreprises comme des particuliers », précise la dirigeante qui s’inscrit dans cette dynamique, à l’heure de la transition énergétique.

Arval Luxembourg se veut très actif en la matière. Le diesel qui représentait encore, il y a peu, 90 % des véhicules en LLD mis en service par l’entreprise, au Luxembourg, est déjà en fort recul. « En 2020, 58 % de nos véhicules étaient diesel, 27 % à essence, 11 % hybrides et 4 % électriques. Notre priorité est d’accélérer encore en faveur de l’électrique. Mais notre ambition va au-delà. Arval innove aujourd’hui afin de proposer à ses clients de véritables solutions de mobilité durable. Au Grand-Duché, la tendance n’en est encore qu’à ses débuts, mais nous savons que d’ici 3 à 5 ans, le rapport à l’automobile aura totalement changé : l’usage aura supplanté la propriété », explique Véronique Bourgois.

 

Lire la suite de l’article en cliquant ici.

Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.