23.03.2020

Communiqué du 23 mars 2020 “COVID-19 : les entreprises à l’agonie”

Le conseil d’administration de la clc s’est réuni par vidéoconférence ce lundi 23 mars 2020 pour débattre de la situation de crise qui frappe très durement des pans entiers de nos secteurs.

La clc souhaite tout d’abord rendre un hommage appuyé aux équipes de nos entreprises membres qui sont sur le terrain, en première ligne, pour servir nos concitoyens: le personnel des supermarchés, les chauffeurs routiers, les chauffeurs de bus, le personnel des pharmacies, les agents de voyage qui rapatrient ceux restés à l’étranger, le personnel des laboratoires d’analyses médicales, …

Les informations qui nous remontent de tous nos secteurs sont évidemment alarmantes, surtout pour les activités du commerce et des services où de très nombreuses entreprises et une multitude d’indépendants sont à l’arrêt total et n’ont plus de revenus. La clc appelle les consommateurs à maintenir leur fidélité aux commerces luxembourgeois en continuant à acheter chez eux, en ligne lorsque c’est possible ou en leur achetant des bons d’achat qui pourront être utilisés à la réouverture des magasins.

La clc se félicite de la bonne coopération avec le Gouvernement et les mesures déjà prises vont dans le bon sens et sont importantes. Elles sont hélas encore insuffisantes et la clc met beaucoup d’espoir dans le programme de stabilisation que Monsieur le Ministre de l’Economie doit annoncer mercredi après le Conseil de Gouvernement. Le message de la clc est très clair: sans aides directes conséquentes, les faillites d’entreprises et d’indépendants risquent de se multiplier à un rythme élevé.Il faut agir vite et fort.

Enfin, la clc souhaite faire un appel aux bailleurs des surfaces commerciales louées à nos entreprises: dans la mesure du possible, accordez des délais de paiement de plusieurs mois, voire de nettes réductions,pour les loyers des périodes sans chiffre d’affaires.Si vous le pouvez, aidez vos locataires à surmonter cette crise!

Téléchargez le présent communiqué de presse en cliquant ici.