Le plan de sobriété énergétique du secteur de l’alimentation et de la distribution

La FLAD a défini son plan de sobriété énergétique afin de contribuer aux objectifs de l’UE et du Gouvernement Luxembourgeois pour réduire la consommation énergétique de 15%.

En accord avec l’engagement du gouvernement luxembourgeois visant à réduire la consommation énergétique de 15% et avec l’initiative « Zesumme Spueren – Zesummenhalen », la Fédération Luxembourgeoise de l’Alimentation et de la Distribution (FLAD) appelle également à son tour à la vigilance de ses membres. Pour contribuer à l’objectif gouvernemental, la FLAD a convoqué ses membres à des groupes de travail qui se sont tenus les 20 septembre et 18 octobre 2022.

Les recommandations suivantes ont été approuvées par la FLAD :
• Éteindre les enseignes lumineuses à l’extérieur dès la fermeture des magasins entre 22h et 6h
• Limiter l’éclairage général à l’extérieur des enseignes au minimum nécessaire et dans le respect des consignes de sécurité
• Systématiser la baisse d’intensité lumineuse avant l’arrivée des clients et diminuer ponctuellement l’éclairage de la surface de vente
• Adapter l’éclairage à l’occupation/inoccupation des locaux et éteindre l’éclairage des locaux inoccupés
• Renoncer à chauffer des surfaces qui n’accueillent pas régulièrement les clients et/ou les employés
• Baisser la température des locaux à une température ambiante de 20° maximum (en hiver)
• Sensibiliser les salariés à travers des guides de bonnes pratiques en termes d’économie d’énergie

En parallèle de ce plan de sobriété énergétique, la FLAD a aussi élaboré un guide de bonnes pratiques avec des recommandations d’économie d’énergie sur le lieu de travail. Ce guide est destiné à des fins de sensibilisation.
Il est important à noter que les recommandations et le guide ne seront appliqués que dans la mesure du possible et dans tout respect des règles de sécurité et d’hygiène.
En sus des recommandations établies ci-dessus, chaque membre applique déjà au sein de son entreprise des mesures spécifiques adaptées à son fonctionnement et aux spécificités techniques de ses bâtiments.

La FLAD encourage ses membres et tout le secteur de l’alimentation à s’associer à ce plan de sobriété énergétique et à prioriser les projets durables afin d’optimiser l’efficacité écologique en futur. De plus, la FLAD est ravie de pouvoir compter sur la solidarité des centres commerciaux NHOOD (Kirchberg & Cloche d’Or), Knauf Shopping (Pommerloch et Schmiede) et Belle Etoile Shopping Center, qui à leur tour ont exprimé leur volonté à s’associer à cette action.

La solidarité, c’est avancer ensemble !

 

Lire le communiqué de presse ici

Visitez la page fédération de la FLAD

Visitez le site web de la Fédération FLAD

Conférence de presse Schueberfouer 2022

En date du 22 août 2022, les membres de la Fédération Nationale des Commerçants Forains (FNCF – affiliée à la clc), en présence de Patrick Goldschmidt, échevin à la Ville de Luxembourg, ont tenu une conférence de presse sur la Schueberfouer et ont procédé à une remise de chèque aux communes de Pétange et Käerjeng (Bascharage).

Les forains tirent un bilan plus que positif de ce premier week-end sur la fouer et espèrent que l’affluence va perdurer au-delà. Ils comptent sur la météo clémente et l’envie du public de venir découvrir les nombreuses nouveautés en termes de manèges mais également renouer avec l’ambiance de la plus grande fête foraine de la Grande Région, après 2 années d’absence, Covid oblige.

En parallèle du retour fait sur ces premiers jours de fête, la FNCF a remis un chèque de 3.000 euros aux communes de Pétange et Käerjeng récolté avec la vente des Lämmy et des gâteaux en forme de cœur, traditionnels de la Schueberfouer.

Madame Raymonde Conter-Klein, échevine à la Commune de Pétange, et Monsieur Franck Pirrote, échevin de la Commune de Käerjeng étaient présents pour recevoir ce chèque remis en soutien pour les dégâts causés par la tempête de 2019. Madame Conter-Klein assure que cet argent sera utilisé pour la mise en œuvre d’un projet de plantation d’arbres à l’entrée des deux communes.

 

 

Plus d’informations sur la FNCF

ULAV

Mytravelagency.lu – La nouvelle campagne de l’ULAV !

L’ULAV, l’Union Luxembourgeoise des Agences de Voyages (affiliée à la clc) lance ce mardi 14 juin une campagne autour des atouts de passer par une agence de voyage pour réserver ses vacances !

 

Agence de confiance, de conseils, de qualité, de sérénité, de découvertes, de souvenirs, de voyages…telle est l’annonce faire par l‘ULAV dans sa nouvelle campagne de communication qui sent bon les vacances et le soleil !

Le secteur des voyages qui a été l’un des plus touchés par la crise Covid, a su résister malgré les difficultés rencontrés. Les agences de voyages ont elles, été toujours présentes pour leurs clients en les conseillant au mieux et en assurant leur sécurité au regard des conditions sanitaires dans les différents pays.

Les agences de voyages de l’ULAV souhaitent désormais rappeler au public que réserver un voyage en agence agence de voyages…c’est un gage de sérénité et la garantie d’un séjour inoubliable, élaboré par des professionnels dévoués et passionnés.

>>> Découvrez ainsi tout ce qu’une agence de voyages fait pour vous sur www.mytravelagency.lu

 

Visualisez les vidéos de la campagne:

(FR)

(EN)

(LU)

 

 

agence de voyage ULAV mytravelagency.lu

agence de voyage ULAV mytravelagency.lu

agence de voyage ULAV mytravelagency.lu

 

 

Posted in clc

Conseiller Fédérations (H/F)

La clc recrute un Conseiller Fédérations (H/F). Ce poste offre une réelle diversité de dossiers et une grande autonomie. La clc est labellisée ESR – Entreprise Socialement Responsable et propose un cadre de travail agréable, favorisant l’autonomie professionnelle et un équilibre de vie.

 

MISSIONS

La mission consistera à accompagner, gérer et/ou encadrer, en relation directe avec le membre de la direction responsable, le fonctionnement général de plusieurs fédérations professionnelles affiliées, notamment en :

–     étant le point de contact et l’interlocuteur principal(e) pour la ou les fédérations

–     accompagnant, représentant et conseillant les membres et fédérations

–     assurant la communication externe et interne de cette ou ses fédérations : veille médiatique et documentaire, gestion de site(s) web, de réseaux sociaux, des événements, avec l’appui du service communication de la clc

–     représentant les intérêts de cette ou ces fédérations au sein des diverses institutions pertinentes ainsi que la profession au niveau national et international

–     offrant un conseil stratégique et de lobbying

–     assurant le secrétariat pour la ou les fédérations

–     supervisant le budget, la comptabilité et la facturation de cette ou ces fédérations en relation avec le service comptable de la clc

–     gérant les projets de formation professionnelle continue pour la ou les fédérations dont il/elle a la charge

–     étant le contact principal au sein de la clc pour les secteurs qu’il/elle gère

 

PROFIL

–     de formation minimum un Bac+3 en économie, en gestion, communication ou expérience professionnelle équivalente

–     le monde digital, l’économie et la vie politique vous fascinent

–     des compétences en gestion de projet et en animation de groupes de travail ou d’équipes seront un réel atout

–     langues : la parfaite compréhension passive du luxembourgeois est indispensable pour ce poste, et le français, l’allemand et l’anglais à un niveau professionnel sont un minimum

 

Forte capacité à

 –     faire preuve de curiosité, d’écoute et d’esprit d’équipe

–     travailler en étroite collaboration avec des secteurs d’activités très variés

–     gérer simultanément des défis variés

 

Postulez directement ici.

Posted in clc
Inondations : demande d’octroi de chômage partiel

Covid-19 : Le Luxembourg classé par l’Allemagne comme « zone à haut risque » sanitaire (Hochrisikogebiet)

Dans le contexte de la pandémie COVID 19, la République fédérale d’Allemagne a décidé aujourd’hui de classer le Luxembourg comme zone à haut risque (Hochrisikogebiet). Ce classement va entrer en vigueur dès le dimanche 9 janvier à 0h01h.

Tout voyageur âgé de plus de six ans entrant en Allemagne après avoir séjourné au Luxembourg durant les 10 jours précédents, doit, quel que soit son moyen de transport, être en mesure de présenter un justificatif sanitaire valide: une attestation de vaccination complète réalisée il y a plus de 14 jours ; une preuve de guérison (résultat positif d’un test PCR de plus de 28 jours et de moins de 6 mois) ; ou un test négatif (PCR/antigénique de moins de 48h).

Les personnes non-vaccinées et non-guéries qui entrent en Allemagne pour moins de 24h dans le cadre du trafic frontalier (travailleurs frontaliers et autres types de séjour de moins de 24h) doivent être en possession d’un certificat de test négatif qui ne doit être renouvelé que deux fois par semaine.

Une déclaration d’entrée numérique (Einreiseanmeldung) doit être remplie avant l’entrée sur le territoire allemand, à l’exception des travailleurs frontaliers, des personnes qui effectuent des déplacements de moins de 24 heures en Allemagne, ainsi que des personnes en transit. La déclaration d’entrée se fait en ligne sur le site : www.einreiseanmeldung.de .

Les personnes non pleinement vaccinées et non-guéries sont soumises à une obligation de quarantaine qui peut prendre fin au plus tôt après 5 jours suite présentation d’un test négatif. Les déplacements en Allemagne de moins de 24h sont exemptés de cette obligation de quarantaine.

 

Le détail des modalités concernant les déplacements vers l’Allemagne sont consultables sur le site du Ministère fédéral de la Santé de l‘Allemagne : FAQ zur digitalen Einreiseanmeldung, Nachweispflicht und Einreisequarantäne.

 

Communiqué de presse du Ministère de affaires étrangères et européennes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations et précisions sur la généralisation du régime CovidCheck en entreprise

Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que le projet de loi n’a pas encore été voté et qu’il faudra donc attendre les débats et le vote du texte pour une totale certitude.

Généralisation du CovidCheck
Il est prévu que le régime CovidCheck sera applicable dans les locaux des entreprises et ceci pour les salariés ET pour les externes. Auront accès aux locaux, les personnes 3G, à savoir les guéris, les vaccinés, et les testés.
Rappelons que le régime CovidCheck permet de se libérer du port du masque et de l’obligation de distanciation sociale.
Veuillez noter que pour les activités et les établissements dits de « loisirs » tels que les restaurants ou encore les activités sportives ou culturelles, seuls les certificats de vaccination et de rétablissement (« 2G ») sont admis comme justificatifs afin d’accéder à des établissements placés sous ce régime ou des évènements ayant lieu sous ce régime. Les activités sportives ou culturelles sont concernés dès que plus de 10 personnes participent à ces activités. Des exceptions sont prévues pour les enfants de moins de 12 ans et deux mois.
Les salariés de ces établissements sont eux, placés sous le régime 3G.
Les établissements ou les activités qui sont obligatoirement soumis au régime CovidCheck sont exemptés de la procédure de notification à la direction de la santé.

► Les nouvelles jauges de rassemblements
Tout rassemblement qui met en présence entre 51 et 200 personnes incluses, est soumis à la condition que les personnes portent un masque et se voient attribuer des places assises en observant une distance minimale de deux mètres. Tout rassemblement entre deux cent une et deux mille personnes incluses est soumis au régime CovidCheck. Tout rassemblement au-delà de deux mille personnes est interdit.
Toutefois, les événements accueillant plus de deux mille personnes, lorsqu’ils font l’objet d’un protocole sanitaire à accepter préalablement par la Direction de la santé.

Le protocole doit être notifié à la Direction de la santé par voie de lettre recommandée avec accusé de réception par l’organisateur de l’événement. La Direction de la santé dispose d’un délai de dix jours ouvrables dès réception du protocole pour accepter celui-ci. Passé ce délai, le silence de la part de la Direction de la santé vaut acceptation refus du protocole. En cas de non-acceptation du protocole, la Direction de la santé émet des propositions de corrections et les notifie par voie de lettre recommandée avec accusé de réception. Le protocole adapté doit faire l’objet d’une nouvelle notification.

► Possibilité de mettre en place des exceptions
Hormis les établissement soumis au régime 2G, l’entreprise pourra définir des zones où le régime CovidCheck n’est pas applicable pour pouvoir accueillir des externes ou des clients. Le port du masque et les règles de distance sociale s’appliqueront alors pour tous, externes comme salariés.
A ce stade, nous interprétons la loi dans ce sens, qu’en ce qui concerne le transport routier, les employeurs peuvent définir la cabine de conduite comme une zone d’exception, sans CovidCheck. Nous allons tenter d’obtenir une confirmation de la part du gouvernement et enverrons les précisions au secteur.

► Validité des tests
La durée de validité des tests TAAN (test d’amplification des acides nucléiques à l’aide d’une PCR) passe de 72 à 48 heures.
La durée de validité des tests TAR (tests antigéniques rapides certifiés) passe de 48 à 24 heures. Autrement dit, les salariés non vaccinés et non guéris devront se faire tester tous les jours ou tous les deux jours.
Les tests sont payants et à la charge des salariés. Toutefois, ils sont gratuits entre les deux doses de vaccin. Il vous est libre de décider de rembourser le coût des tests à vos salariés.
Par ailleurs, nous vous conseillons de rendre vos salariés attentifs aux délais d’attente pour les résultats de ces tests, qu’ils devront donc anticiper. Les résultats de tests de 24 heures seraient donc peut-être moins longs à obtenir, mais plus contraignants.

► Sans CovidCheck
Un salarié ou un externe qui ne veut pas se faire tester ou qui refuse de se présenter au CovidCheck ou encore qui n’a pas de certificat valide, se verra refuser l’accès à l’entreprise ou à tout lieu d’exécution de son contrat (de travail).

Le salarié devra poser congés avec l’accord de l’employeur, sur base de l’article L.233-10 du code du travail.

Si l’employeur refuse le congé, le salarié pourra donc repartir, sans solde pour la durée de son absence, mais avec la garantie de ne pas être licencié pour ce motif. Si le salarié n’a pas de solde de congés disponibles, il pourra prendre un congé sans solde.
Par ailleurs, l’absence sans solde n’aura pas pour conséquence une désaffiliation du Centre commun de sécurité sociale. Autrement dit, le salarié gardera sa protection sociale pendant 3 mois.

Pour ce qui est du mois de février, l’employeur devra payer 16% de cotisations pension sur une base de 64 heures. Ceci est une mesure technique qui évitera que le salarié perde le mois dans sa carrière d’assurance. La cotisation se calcule sur la moyenne des 3 derniers mois. 8% correspondant à la part salariale des cotisations seront récupérables sur salaire du / de(s) mois suivant(s). P.ex. pour un salarié touchant un salaire brut de 3.000 euros par mois (173 heures de travail), soit 17,34 euros de l’heure, les cotisations pensions à payer pour février pour ce salarié seront de 16% * 17,34 * 64 heures = 180,34 euros (dont la moitié sera récupérable auprès du salarié le mois suivant)

► Modalités du contrôle d’accès aux entreprises
En ce qui concerne les établissements dits « de loisir » amenant à des rassemblements, l’exploitant de l’établissement ou l’organisateur du rassemblement, de la manifestation ou de l’évènement sous régime CovidCheck sera tenu de demander une pièce d’identité à la personne qui lui présente un certificat de vaccination ou de rétablissement afin de s’assurer que l’identité mentionnée sur le certificat présenté et celle figurant sur la pièce d’identité sont identiques.

Pour les autres entreprises, les modalités seront adaptables aux réalités du terrain.
Les contrôles pourront être valables pour 8 heures voire 1 jour de travail, il n’est donc pas nécessaire de contrôler un salarié s’il rentre et sort plusieurs fois par jour.

La loi devrait prévoir que l’employeur pourra traiter des données personnelles liées à la santé du salarié avec le consentement de ce dernier.
L’entreprise pourra procéder à des contrôles d’identité des salariés ou externes pénétrant dans la zone de CovidCheck.
De même, l’entreprise pourra tenir des listes à jour des CovidCheck réalisés avec le consentement des salariés. Ceci permettra d’éviter des contrôles quotidiens pour les salariés ayant accepté ce traitement de données.
L’ITM sera compétente pour contrôler le respect des dispositions introduites dans la loi. Les sanctions prévues dans la loi sur les Mesures Covid-19 seront applicables à l’employeur et aux salariés.

Les infractions constatées sont punies d’une amende administrative de 6.000 euros maximum.

Nous vous tiendrons bien évidemment informés de toute évolution comme de tout changement et nous organiserons également un webinar dès que la loi aura été votée.

Bien à vous,

La clc.

dossier projet de loi déchats et emballages

Communiqué de presse « Des dispositions à double tranchant »

Dans ses projets de loi récents, le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable propose une panoplie de mesures qui visent à réduire l’utilisation du plastique dans le commerce alimentaire et à renforcer le réseau de recyclage et de collecte existant.

L’ambition du ministère est de positionner le Luxembourg comme leader européen en termes de commerce alimentaire écologique et durable. Néanmoins, la mise en œuvre pratique ou l’impact réel des mesures proposées sont plus que hasardeux. 

Les projets de loi auront indéniablement un impact considérable sur les prix, la gamme des produits offerts et donc aussi sur la compétitivité du commerce alimentaire au Luxembourg.

En effet, le Luxembourg n’est pas une île et tout résident luxembourgeois peut, en moins de 20 minutes, se déplacer dans un commerce étranger pour s’y approvisionner et importer les emballages au Luxembourg, sans qu’il y ait la moindre contribution financière aux systèmes de collecte et de recyclage au Luxembourg. 

Tout en soutenant les grands principes des directives européennes, la Chambre de commerce et la clc se proposent d’évaluer, en concertation avec les secteurs concernés, des pistes pour aller au-delà des directives et de soutenir en ce sens l’ambition du ministère. 

 

Lire le communiqué de presse complet

Retrouvez le dossier complet sur le sujet en cliquant ici

Communiqué départ Nicolas Henckes

Une nouvelle phase dans le développement de la clc

A la recherche d’un-e nouvelle/nouveau directeur/directrice pour la clc

En 2017, sous l’impulsion du Président Fernand Ernster et avec l’appui inconditionnel du conseil d’administration, la clc a décidé de lancer un processus de réorientation stratégique et de réorganisation d’envergure. Ce processus a été co-construit et mené par le directeur recruté pour l’occasion, Nicolas Henckes.

Désormais, quatre ans après, ce processus est arrivé à son terme et Nicolas a fait part au conseil d’administration de sa volonté de relever un nouveau défi professionnel à compter du 1er janvier 2022.
Dès son transfert de l’UEL vers la clc, en bonne entente avec l’UEL, Nicolas avait annoncé au conseil d’administration qu’il serait disponible pour une durée d’environ 5 ans, le temps de mener à bien sa mission. Ceci étant chose faite et la situation sanitaire semblant se normaliser,
le moment est propice à un tel changement de dirigeant.

Aujourd’hui, c’est dans le même esprit que la clc va amorcer une nouvelle transition avec une nouveau/nouvelle directeur/directrice. Dès la semaine prochaine, une offre d’emploi sera publiée afin de se laisser le temps de trouver un-e successeur en toute sérénité. La clc dispose d’une organisation représentative au niveau national qui est en mesure de défendre les intérêts des secteurs qu’elle représente. Elle continuera à développer plus avant les services à ses membres et à augmenter son influence politique. Un tel défi représente une belle opportunité professionnelle au service d’une association indépendante agissant dans l’intérêt de ses membres et du progrès économique du pays.

Pour Fernand Ernster, « Nicolas a été le directeur qu’il nous fallait pour définir et mener à bien une stratégie aussi disruptive. Grâce à lui et à l’équipe qu’il a su constituer autour de lui, la clc a été capable de faire plus que tenir le choc pendant la crise sanitaire. Je le remercie chaleureusement pour le travail accompli et pour son approche responsable concernant la gestion de cette transition. C’était un plaisir de travailler avec lui et je lui souhaite bonne chance dans la recherche de son nouveau défi professionnel. »

 

 Contacts presse :

Fernand Ernster, Président

Nicolas Henckes, Directeur

43 94 44 – 1

info@clc.lu

 

Communiqué de presse – Départ Nicolas Henckes – 18 juin 2021

Posted in clc
clc Entreprise socialement responsable ESR

La clc obtient le renouvellement de son label ESR – Entreprise Socialement Responsable

Suite au renouvellement obtenu en 2021, découvrez en vidéo comment la clc implémente son label ESR – Entreprise socialement responsable. Attribué par l’INDR, ce label est la matérialisation de l’engagement de longue date de la clc en matière de Responsabilité sociale des entreprises. Fidèle à son slogan « Entreprendre, c’est avancer ensemble », la clc continuera à promouvoir un management créateur de valeur partagée. Elle invite régulièrement ses membres à s’engager sur la voie d’un tel label, parfaitement accessible à toutes les tailles d’entreprises.

Voir également l’action capsules métalliques de la clc.

 

 

 

Posted in clc
CONNECT by clc

L’édition n°13 du CONNECT by clc est sortie !

Au programme de cette édition disponible en version papier et digitale, un Grand Format dédié aux indépendants, une interview de Michel Reckinger, à la tête de l’UEL depuis le 1er janvier 2021 ou encore une entrevue avec Tom Girardin et Chloé Baumann de Pétillances qui nous exposent les détails du service de permanence psychosocial, lancée par la clc il y a quelques semaines, pour ses chefs d’entreprise membres.

Sachez aussi qu’en tant que membre, vous bénéficiez d’une réduction de 20% sur les annonces publicitaires dans le CONNECT by clc. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’agence Alinéa Communication (+352 26 45 85 86).

Cette nouvelle édition est disponible sur notre site internet avec une rubrique dédiée !

Nous vous souhaitons une très bonne lecture !

Posted in clc