Période transitoire jusqu'à fin de l'année concernant le télétravail en matière d'affiliation à la sécurité sociale des travailleurs frontaliers

Période transitoire jusqu’à fin de l’année concernant le télétravail en matière d’affiliation à la sécurité sociale des travailleurs frontaliers

Suite à la situation exceptionnelle due à la crise de la COVID-19, il avait été décidé de ne pas prendre en compte les journées de télétravail liées à la crise de la COVID-19 pour la détermination de la législation de sécurité sociale applicable aux travailleurs frontaliers. Cette disposition exceptionnelle prend en principe fin le 30 juin 2022.

Néanmoins, les membres de la commission administrative pour la coordination des systèmes de sécurité sociale de l’Union européenne ont décidé de la mise en place d’une période transitoire de 6 mois prenant cours le 1er juillet 2022 et se terminant le 31 décembre 2022. Lors de cette période transitoire, une tolérance administrative sera appliquée, permettant aux travailleurs frontaliers de continuer à effectuer le travail sous forme de télétravail à partir de leur domicile, sans craindre de changer d’affiliation de sécurité sociale en cas de dépassement du seuil de 25% prévu dans la législation européenne.

Cette disposition ne s’applique que pour le domaine de la sécurité sociale. Les accords en matière de la fiscalité sont de la compétence du ministère des Finances.

 

Communiqué par le ministère de la Sécurité sociale

Posted in clc
Les soldes d'été démarrent ce vendredi 24 juin

Luxemburger Wort : « Les soldes d’été démarrent ce vendredi 24 juin »

Même si les porte-monnaie des ménages souffrent de l’inflation et de la flambée des prix de l’énergie, Marc Herber, président de la fédération de la mode du Luxembourg, estime que les clients seront au rendez-vous.

Alors que la période des soldes d’été a démarré ce mercredi 22 juin en France, le top départ est fixé à ce vendredi 24 juin dans les commerces luxembourgeois, qui pourront proposer des rabais pendant un mois, jusqu’au samedi 23 juillet inclus.

Après des soldes d’hiver décevants, car fortement perturbés par la situation sanitaire et l’augmentation des infections au Covid en début d’année, ces soldes d’été commencent dans un contexte de relative «normalité», ce qui n’est pas pour déplaire à Marc Herber, président de la fédération de la mode (Fémo) du Luxembourg.

 

Des clients plus frileux ce printemps

Mais avant d’évoquer ce mois de démarques qui va s’ouvrir, le responsable tient à rappeler le contexte commercial de ce premier semestre, affecté par la guerre en Ukraine. «Elle a eu des répercussions sur la production car, chose que j’ai découverte moi aussi, certains produits, certaines pièces proviennent d’Ukraine : par exemple des tirettes, des boutons. Il y a eu un impact au niveau des collections, même si les clients ne l’ont pas forcément ressenti.»

 

(Photo: AFP)

 

Lire l’article en entier ici.

Consulter les articles de la clc dans la presse.

En apprendre plus sur la FEMO, la fédération affiliée à la clc.

Communiqué de presse : "Entrevue Chambre Immobilière – Ministre Taina Bofferding"

Communiqué de presse : « Entrevue Chambre Immobilière – Ministre Taina Bofferding »

En date du vendredi 10 juin 2022, La Chambre Immobilière a rencontré Madame la Ministre Taina Bofferding. La fédération, affiliée à la clc, souhaitait avant tout exprimer son soutien à la Ministre dans ses différentes approches concernant la mobilisation de ressources en faveur du logement.

Ainsi, la Chambre Immobilière salue tout particulièrement l’approche prise dans le cadre de la loi dite « Pacte logement 2.0 » et plus précisément de l’article 29bis de la loi modifiée du 4 août 2004 concernant l’aménagement communal et le développement urbain. En effet, la mesure de

compensation proposés est une piste extrêmement intéressante qu’il s’agit d’affiner.

Madame la Ministre Taina Bofferding a ensuite mis l’accent sur plusieurs autres textes en voie de préparation :

– La réforme de l’impôt foncier avec une volonté de lutter contre la spéculation foncière et les logements laissés vacants. Le principe de l’imposition sera le potentiel de construction (« Baupotenzial ») de chaque terrain.

– Le Baulandvertrag avec son obligation de construction

– L’introduction de Wohnungsbaugesellschaften sur le modèle autrichien (Vienne) en PPP avec le secteur privé

Elle confirme que le besoin non satisfait en logement abordable pour différentes situations de revenues est un sujet capital pourle gouvernement etson Ministère. Elle souhaite impliquer fortement les Communes dans ces réflexions et les faire participer activement à la recherche de solution.

La Chambre immobilière a rappelé ses positions sur ces sujets :

– La Chambre immobilière critique la spéculation foncière et considère que ses membres ne sont pas ceux qui font de la rétention. Elle informa alorsla Ministre qu’elle a invité le LISER à étudier les dossiers auprès des plus grands promoteurs luxembourgeois pour détecter les raisons des délais dans les procédures. Cette offre est cependant restée lettre morte à ce jour.

– La Chambre immobilière soutien la réforme de l’impôt foncier et surtout toute forme de lutte contre la spéculation et les logements vacants. Elle tient à rappeler qu’elle avait, lors de l’abolition de la TVA à 3% pour les logements en location, invoqué préférer une modification
de l’impôt foncier. Elle souhaiterait qu’à l’introduction de la réforme de l’impôt foncier il soit réfléchi à revenir sur une TVA à 3% sur les logements loués, quitte à ce que cela soit lié à des conditions de loyer à coût modéré à définir.

– La Chambre immobilière plaide depuis de nombreuses années pour une ouverture du segment du logement conventionné aux acteurs publics. Ceci afin de faire face à un besoin colossal de logements à coût modéré en location. Elle se propose d’étudier le modèle de PPP sous forme de Wohnungsbaugesellschaften qui pourrait être une forme utile pour associer les acteurs privés à la lutte contre cette pénurie croissante de logements abordables.

– La Chambre Immobilière plaide enfin pour le maintien crucial à un niveau élevé de création de nouveaux logements pour faire face à la demande élevée en logement.

 

 

Téléchargez le communiqué de presse en entier en cliquant ici.

Changer les risques en opportunités

Paperjam : « Carole Muller: «Changer les risques en opportunités» »

Nouvelle présidente de la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) depuis le 31 mai dernier, Carole Muller, CEO des boulangeries Fischer, veut continuer à porter la voix des entreprises auprès du gouvernement, mais aussi créer de nouvelles fédérations.

 

Vous avez été élue à l’unanimité présidente de la CLC le 31 mai par le conseil d’administration. Vous en étiez auparavant la vice-présidente, pourquoi avoir proposé votre candidature au poste de présidente?

Carole Muller . – «Il y a trois ans, Fernand Ernster  (qui a donc passé le relais après huit années de présidence, et qui reste dans le bureau exécutif de la CLC en tant que vice-président, ndlr) est venu me proposer de m’engager plus au sein de la confédération, pour la moderniser et amener une nouvelle dynamique. Il m’avait vue évoluer en tant que présidente de la Fédération des jeunes dirigeants d’entreprise, donc il m’a demandé si je n’étais pas intéressée de m’investir un peu plus, et de prendre plus de responsabilités. J’ai donc été élue vice-présidente il y a deux ans, et Fernand m’avait dit que lorsque je m’en sentirai prête, il proposerait ma candidature au conseil d’administration, et ce fut le cas le 31 mai dernier et j’ai eu la chance d’être élue par le CA.

Ces deux années à la vice-présidence ont été deux années de réflexion?

«J’avais en effet besoin de temps pour comprendre comment la CLC fonctionne, pour voir dans quoi je m’engageais, parce que mon entreprise vient du secteur du commerce, mais la CLC représente le transport, les services et le commerce, et c’était important pour moi de prendre le temps de comprendre les enjeux de la confédération. Une des principales raisons pour lesquelles j’ai accepté en premier lieu, c’est que je crois vraiment qu’il faut un patronat bien représenté vis-à-vis du gouvernement pour que nous, en tant que chefs d’entreprise, puissions nous concentrer sur l’opérationnel.

Quelles sont vos priorités en tant que présidente de la CLC?

«Je veux continuer l’excellent travail mené par l’équipe précédente, que l’on soit un vrai partenaire pour nos gouvernants, pour la politique en général, pour aussi leur faire comprendre les enjeux de nos entreprises, les problématiques auxquelles nous sommes confrontés, surtout à une époque comme celle-ci où nous sortons à peine d’une crise pour entrer dans une autre. Mais est-ce que finalement on appelle cela une crise ou un monde qui change très rapidement et où il faut être très résilient? Je pense qu’aujourd’hui, une de mes priorités c’est aussi ça: accompagner nos entreprises afin qu’elles soient plus résilientes, ou en tout cas les encourager à être ouvertes aux changements, les accepter, mais surtout aussi les accompagner et en tirer le meilleur pour elles. En tant que chef d’entreprise, c’est un peu dans notre ADN de voir les challenges qu’il y a, les opportunités, de changer les risques en opportunités. Il faut être agile, mais il est certain qu’il y a des secteurs où c’est plus facile de s’adapter que dans d’autres.Une autre de mes priorités est de créer de nouvelles fédérations, car tous les secteurs ne sont pas encore représentés. La fédération du drone vient d’être créée et nous allons également créer la fédération du retail. Le but est de regrouper nos membres qui ont des intérêts communs. Et je dois apprendre à connaître nos 1.800 membres et 22 fédérations, c’est aussi une de mes priorités.

 

(Photo: Archives/Romain Gamba/Maison Moderne)

 

Lire l’interview en entier sur Paperjam.

Consulter les articles de la clc dans la presse.

Carole Muller

L’essentiel : « Carole Muller, nouvelle présidente de la clc »

Carole Muller est la nouvelle présidente de la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc). La PDG des boulangeries Fischer a ainsi été «unanimement élue» par le conseil d’administration.

Elle remplace Fernand Ernster, qui a «souhaité céder sa place au nom du renouvellement, après 8 ans de présidence», indique la clc dans un communiqué.

«La clc nécessite une gouvernance pleine d’esprit et déterminée pour faire face aux crises actuelles et aux problèmes structurels qui touchent lourdement les secteurs du commerce, du transport et des services», a déclaré Carole Muller. Invitée de L’essentiel Radio en septembre dernier, la dirigeante était revenue sur son parcours.

 

Lire l’article sur l’Essentiel.

Consulter les articles de la clc dans la presse.

3 minutes avec mon avocat

3 minutes avec mon avocat : l’obligation légale d’affichage des prix et services

3 minutes avec mon avocat : l’obligation légale d’affichage des prix et services

La clc s’associe à Arendt & Medernach, membre de soutien, pour proposer à ses membres de courtes vidéos informatives traitants de problématiques actuelles: « 3 minutes avec mon avocat ».

 

 

Consultez toutes nos vidéos disponibles sur notre chaine Youtube

Consultez le site web de Arendt & Medernach

Une question juridique relative à la thématique abordée ? Le service juridique de la clc est à votre écoute en cliquant ici 

Posted in clc
un nouveau standard de signature électronique pour le secteur immobilier

Communiqué de presse : Lancement de la signature électronique pour le secteur immobilier

En collaboration avec La Chambre Immobilière du Grand-Duché de Luxembourg (CIGDL) et LuxTrust, kodehyve a lancé une nouvelle plateforme de signature électronique standardisée, spécifiquement adaptée au secteur de l’immobilier et de la construction au Luxembourg, propulsée par Amazon Web Service. Grâce au lancement de cette solution, l’entreprise et ses partenaires facilitent la signature de documents légaux pour tous les acteurs du secteur de l’immobilier et de la construction à l’aide d’une plateforme en ligne entièrement conforme et sécurisée.

Lancée début 2020, kodehyve a pour objectif d’accélérer le développement de projets immobiliers commerciaux et résidentiels en renforçant la collaboration entre les nombreux acteurs du marché. Après avoir levé 1 million d’euros en financement d’amorçage au printemps 2021 et offert son infrastructure de collaboration à un nombre croissant de clients, kodehyve franchit une nouvelle étape dans le développement de ses solutions digitales dédiées au secteur de l’immobilier : le lancement d’une plateforme de signature électronique vouée à devenir la norme dans l’industrie au Luxembourg. Cette dernière permet d’examiner, d’éditer et de signer des documents à valeur juridique.

 

Une solution sécurisée et entièrement conforme à la norme eIDAS pour faciliter les formalités administratives

Suite à des recherches approfondies auprès de ses clients, kodehyve a identifié la signature électronique et le traitement digital des documents juridiques de manière conforme comme étant deux des besoins les plus pressants parmi les professionnels de l’immobilier. Le secteur de l’immobilier avait besoin d’une solution qui relie de manière optimale toutes les parties prenantes, permettant aux utilisateurs de gérer et d’approuver les documents en ligne de manière sécurisée, transparente et collaborative, tout en garantissant que toutes les informations légales requises sont fournies. En partenariat avec la Chambre Immobilière du Grand-Duché de Luxembourg (CIGDL), kodehyve a développé une plateforme de signature électronique qui répond aux besoins spécifiques des promoteurs immobiliers, des agences, des bureaux d’architectes et d’ingénieurs, des clients finaux et des sous-traitants.

L’un des éléments clés qui différencie cette nouvelle solution des plateformes de signature électronique existantes est la possibilité pour les utilisateurs d’utiliser des modèles de documents prédéfinis qui sont pré-approuvés par la CIGDL. Cette plateforme de signature électronique dédiée au secteur de l’immobilier garantit une conformité totale avec les lois existantes de l’Union européenne (UE), en ligne avec la réglementation eIDAS (Electronic IDentification And Trust Services) sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques au sein du marché intérieur de l’UE.

« Chez kodehyve nous créons le système d’exploitation pour le secteur de l’immobilier. Avec la suite d’outils que notre infrastructure plug-and-play offrait déjà, le développement d’une solution pour la signature électronique était la prochaine étape logique pour nous. Nous sommes plus qu’enthousiastes à l’idée de pouvoir désormais offrir aux plus de 250 membres de la Chambre Immobilière au Luxembourg un outil numérique de pointe qui combine une expérience utilisateur fluide avec la stabilité et la sécurité offertes par nos partenaires Amazon Web Services et LuxTrust. »Felix Hemmerling, Co-fondateur, CEO et président de kodehyve

 

Téléchargez le communiqué de presse en cliquant ici.

CONNECT by clc - Networking by clc, «COVID-19, le booster du e-commerce ?»

CONNECT by clc – Networking by clc, «COVID-19, le booster du e-commerce ?»

C’est autour du thème «COVID-19, le booster du e-commerce ?» que les membres de la clc se sont réunis le 22 février dernier à la librairie Ernster, l’esprit livre du Shopping Center de la Cloche d’Or. Au programme, une table ronde avec 5 panélistes dont Lex Delles, ministre des Classes moyennes mais également des experts de l’e-commerce, du commerce physique et des systèmes de paiement.

C’est pendant près d’une heure que tour à tour, interrogés par la modératrice Marie Galles, que Pedro Da Silva (Ernster), Jacques Lorang (Luxcaddy.lu & eCOM – Digital Business), Lex Delles, Stefanie Hüls (Worldline/Six Payment Services) et François Honoré (The Third Territory) ont débattu autour de la problématique de la soirée. Selon eux d’ailleurs, l’e-commerce n’a pas anéanti le commerce physique, lieu où l’on vient chercher notamment du conseil et de la proximité. Le ministre Lex Delles a évoqué quant à lui la plateforme Letzshop.lu qui a pour vocation de venir en aide aux commerçants pour vendre leurs produits en ligne, avec notamment une prise en charge de la moitié des frais de port.

La soirée s’est poursuivie par un networking pendant lequel les 100 membres présents ont pu échanger avec plaisir et sans masque (événement sous le régime 3G) sur leurs activités mais également repartir avec le livre «A sense of home» de Ketty Thull dédicacé par Carlo Sauber.

 

 

Retrouvez la galerie photo complète ici (accessible aux membres clc).

Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.