livres

Découvrez tous les mois les coups de cœur des libraires luxembourgeois !

Les livres des libraires luxembourgeois

Qu’aimez-vous venir faire dans une librairie ? « J’adore y dénicher le livre que je ne cherche pas ! »

Pour vous accompagner dans les trouvailles des pépites de la littérature luxembourgeoise, la Fédération Luxembourgeoise des Libraires (FLL) a lancé une initiative commune autour du livre. Chaque mois, dans les Bestseller Bicher aus Lëtzebuerg, un.e libraire partagera les coups de cœur de sa librairie dans les catégories romans, livres pour enfants et ouvrages spécialisés luxembourgeois.

 


Les libraires luxembourgeois

Vous souhaitez en savoir plus sur la Fédération Luxembourgeoise des Libraires ?

La Fédération Luxembourgeoise des Libraires compte actuellement 15 membres. L’association a pour objet de représenter les intérêts de ses membres auprès d’autorités, organismes culturels et autres institutions ou organisations, tant au Luxembourg qu’à l’étranger; développer les relations confraternelles entre ses membres et d’organiser les relations publiques en faveur du livre et la promotion de la lecture

 


 

 

Cliquez ici pour découvrir la liste complète des coups de coeur de la librairie Diderich et de la lirairie Ars Libri, membres FLL.

Visitez le site web de la FLL.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la FLL, Fédération affiliée à la clc.

défis

Paperjam : « Les défis de l’e-commerce en 2022 »

Après avoir connu un pic d’activité lié aux confinements, le commerce en ligne est aujourd’hui en phase de consolidation au Luxembourg, mais les perspectives restent encourageantes. Explications.

En 2020, les ventes générées par l’e-commerce ont dépassé le seuil du milliard d’euros au Luxembourg, soit une croissance annuelle de 20% selon des estimations de Statista présentées mardi soir par eCom, la Fédération luxembourgeoise du digital lors d’une conférence organisée à la Chambre de Commerce.

Ce n’est un secret pour personne, les restrictions sanitaires induites par la pandémie de Covid-19 ont profité aux commerces digitaux, comme l’ont confirmé Jacques Lorang de Luxcaddy.lu et Nicolas Gueuzurian d’Auchan Retail Luxembourg.

«Le Covid a permis le maillage entre les canaux de vente digitale et physique», explique le directeur e-commerce d’Auchan Retail Luxembourg qui, jusque-là, observait plutôt une séparation des deux segments de clientèle. Avec le Covid, son entreprise s’est lancée au pied levé dans la livraison des courses à domicile puis, en 2021, dans la vente de biens non alimentaires via une plateforme dédiée: shop.auchan.lu. «Le Covid a clairement été une accélération de la capacité à convertir des clients qui avaient des comptes et ne commandaient pas», admet le responsable.

 

 

Lire l’article en entier ici.

Consulter les articles de la clc dans la presse.

 

 

Commission européenne

Instruments en faveur de l’internationalisation des PME

 Il existe de nombreuses actions de soutien, mais elles ne sont pas pleinement cohérentes et coordonnées

La Commission européenne a recensé les principaux obstacles à l’internationalisation des petites et moyennes entreprises (PME) de l’UE et a mis en place de nombreuses mesures pour les aider à développer leurs activités sur les marchés internationaux tant au sein qu’en dehors de l’Union. Cependant, ces mesures manquent parfois de cohérence et de visibilité, et la Commission ne les coordonne pas toujours suffisamment avec les programmes des États membres. Il faut étendre la couverture, dans les pays tiers, du réseau Entreprise Europe, l’initiative phare de la Commission qui constitue un réseau de soutien pour les PME ayant des ambitions internationales. Il faut aussi assurer une plus grande continuité des activités menées dans le cadre de Startup Europe, une autre initiative, plus modeste, centrée spécifiquement sur les jeunes entreprises de haute technologie.

Pour consulter le rapport spécial et le communiqué de presse, disponibles dans 24 langues de l’UE, veuillez cliquer ici.

 

Visiter le site internet de la Cour des Comptes Européenne, en cliquant ici.

3 minutes avec mon avocat

3 minutes avec mon avocat : l’obligation légale d’affichage des prix et services

3 minutes avec mon avocat : l’obligation légale d’affichage des prix et services

La clc s’associe à Arendt & Medernach, membre de soutien, pour proposer à ses membres de courtes vidéos informatives traitants de problématiques actuelles: « 3 minutes avec mon avocat ».

 

 

Consultez toutes nos vidéos disponibles sur notre chaine Youtube

Consultez le site web de Arendt & Medernach

Une question juridique relative à la thématique abordée ? Le service juridique de la clc est à votre écoute en cliquant ici 

Posted in clc
un nouveau standard de signature électronique pour le secteur immobilier

Communiqué de presse : Lancement de la signature électronique pour le secteur immobilier

En collaboration avec La Chambre Immobilière du Grand-Duché de Luxembourg (CIGDL) et LuxTrust, kodehyve a lancé une nouvelle plateforme de signature électronique standardisée, spécifiquement adaptée au secteur de l’immobilier et de la construction au Luxembourg, propulsée par Amazon Web Service. Grâce au lancement de cette solution, l’entreprise et ses partenaires facilitent la signature de documents légaux pour tous les acteurs du secteur de l’immobilier et de la construction à l’aide d’une plateforme en ligne entièrement conforme et sécurisée.

Lancée début 2020, kodehyve a pour objectif d’accélérer le développement de projets immobiliers commerciaux et résidentiels en renforçant la collaboration entre les nombreux acteurs du marché. Après avoir levé 1 million d’euros en financement d’amorçage au printemps 2021 et offert son infrastructure de collaboration à un nombre croissant de clients, kodehyve franchit une nouvelle étape dans le développement de ses solutions digitales dédiées au secteur de l’immobilier : le lancement d’une plateforme de signature électronique vouée à devenir la norme dans l’industrie au Luxembourg. Cette dernière permet d’examiner, d’éditer et de signer des documents à valeur juridique.

 

Une solution sécurisée et entièrement conforme à la norme eIDAS pour faciliter les formalités administratives

Suite à des recherches approfondies auprès de ses clients, kodehyve a identifié la signature électronique et le traitement digital des documents juridiques de manière conforme comme étant deux des besoins les plus pressants parmi les professionnels de l’immobilier. Le secteur de l’immobilier avait besoin d’une solution qui relie de manière optimale toutes les parties prenantes, permettant aux utilisateurs de gérer et d’approuver les documents en ligne de manière sécurisée, transparente et collaborative, tout en garantissant que toutes les informations légales requises sont fournies. En partenariat avec la Chambre Immobilière du Grand-Duché de Luxembourg (CIGDL), kodehyve a développé une plateforme de signature électronique qui répond aux besoins spécifiques des promoteurs immobiliers, des agences, des bureaux d’architectes et d’ingénieurs, des clients finaux et des sous-traitants.

L’un des éléments clés qui différencie cette nouvelle solution des plateformes de signature électronique existantes est la possibilité pour les utilisateurs d’utiliser des modèles de documents prédéfinis qui sont pré-approuvés par la CIGDL. Cette plateforme de signature électronique dédiée au secteur de l’immobilier garantit une conformité totale avec les lois existantes de l’Union européenne (UE), en ligne avec la réglementation eIDAS (Electronic IDentification And Trust Services) sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques au sein du marché intérieur de l’UE.

« Chez kodehyve nous créons le système d’exploitation pour le secteur de l’immobilier. Avec la suite d’outils que notre infrastructure plug-and-play offrait déjà, le développement d’une solution pour la signature électronique était la prochaine étape logique pour nous. Nous sommes plus qu’enthousiastes à l’idée de pouvoir désormais offrir aux plus de 250 membres de la Chambre Immobilière au Luxembourg un outil numérique de pointe qui combine une expérience utilisateur fluide avec la stabilité et la sécurité offertes par nos partenaires Amazon Web Services et LuxTrust. »Felix Hemmerling, Co-fondateur, CEO et président de kodehyve

 

Téléchargez le communiqué de presse en cliquant ici.

CONNECT by clc - Networking by clc, «COVID-19, le booster du e-commerce ?»

CONNECT by clc – Networking by clc, «COVID-19, le booster du e-commerce ?»

C’est autour du thème «COVID-19, le booster du e-commerce ?» que les membres de la clc se sont réunis le 22 février dernier à la librairie Ernster, l’esprit livre du Shopping Center de la Cloche d’Or. Au programme, une table ronde avec 5 panélistes dont Lex Delles, ministre des Classes moyennes mais également des experts de l’e-commerce, du commerce physique et des systèmes de paiement.

C’est pendant près d’une heure que tour à tour, interrogés par la modératrice Marie Galles, que Pedro Da Silva (Ernster), Jacques Lorang (Luxcaddy.lu & eCOM – Digital Business), Lex Delles, Stefanie Hüls (Worldline/Six Payment Services) et François Honoré (The Third Territory) ont débattu autour de la problématique de la soirée. Selon eux d’ailleurs, l’e-commerce n’a pas anéanti le commerce physique, lieu où l’on vient chercher notamment du conseil et de la proximité. Le ministre Lex Delles a évoqué quant à lui la plateforme Letzshop.lu qui a pour vocation de venir en aide aux commerçants pour vendre leurs produits en ligne, avec notamment une prise en charge de la moitié des frais de port.

La soirée s’est poursuivie par un networking pendant lequel les 100 membres présents ont pu échanger avec plaisir et sans masque (événement sous le régime 3G) sur leurs activités mais également repartir avec le livre «A sense of home» de Ketty Thull dédicacé par Carlo Sauber.

 

 

Retrouvez la galerie photo complète ici (accessible aux membres clc).

Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.

 

CONNECT by clc – En coulisse Social – « Un plan de formation ne se fait pas à la légère »

« Un plan de formation ne se fait pas à la légère »

Pour Céline Campi Blain (CEO d’EIVILUX), planifier le développement des compétences stratégiques de l’employeur, de son management et de ses collaborateurs, c’est sensibiliser et impliquer tout le monde dans une démarche continue sur toute l’année.

Dédié au développement des compétences de l’entreprise, le plan de formation regroupe les actions de formation retenues par l’employeur pour ses salariés. Mais « avant de le mettre en place il faut évaluer les besoins en formation, » rappelle Céline Campi Blain, la créatrice et dirigeante, d’EIVILUX, société spécialisée dans le conseil RH, l’accompagnement managérial, la formation et le coaching. Ces besoins peuvent être stratégiques : la formation et le développement de compétences auront pour objectifs d’accompagner la stratégie d’affaires définie par la direction ; ils peuvent émaner du manager, qui identifie les compétences à développer dans ses équipes lors des entretiens annuels d’évaluation ; ils peuvent venir du collaborateur qui peut par lui-même soumettre une demande de formation. Les RH les récolteront puis les analyseront. « Le plan de formation sera alors mis en place en tenant compte des formations les plus pertinentes, des priorités et des budgets, » poursuit Mme Campi Blain. « L’élaboration d’un bon plan de formation doit être pensé avec tout le monde. » Les RH doivent pour cela collecter l’information sur l’ensemble des besoins de l’entreprise, et sensibiliser tous les collaborateurs sur l’importance de la formation.

 

Lire en coulisse Social en entier en cliquant ici.

Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.