Connect by clc – 3 questions à … Norman Fisch

Comment se présentele nouveau guide RSE ?

Il s’agit d’un ouvrage qui existait en ligne et qui vient d’être édité pour la première fois en version print. Son objectif est avant tout d’accompagner les entreprises dans la mise en œuvre d’une responsabilité sociale des entreprises. Dans la pratique, il est organisé comme un classeur comprenant des fiches techniques. Il se divise en quatre grands chapitres, qui reflètent les quatre piliers traditionnels du développement durable. On retrouve ainsi la stratégie RSE, la gouvernance, le volet social et le volet environnement. Ensemble, ces chapitres reflètent la performance ESG des entreprises, un sujet de plus en plus demandé et sont également structurés par objectifs et illustrés par des pictogrammes. Chaque objectif se décline enfin en thématiques RSE, présentées sous forme de fiches pratiques. L’objectif est ainsi atteint si les thématiques associées sont mises en œuvre. Au total, le guide compte 129 fiches et 40 thématiques, qui reflètent l’entièreté des sujets, des préoccupations et des attentes de la société envers les entreprises. Parmi des exemples de sujets abordés, on retrouve la prise de décisions dans l’entreprise, le dialogue avec les parties prenantes ou encore le bien-être des salariés

 

Quels sont les points forts de ce nouveau guide, par rapport à l’ancienne version ?

Il propose une vue holistique du sujet. Nous avons maintenant beaucoup plus de contenu dans la mesure où chaque sujet est vraiment organisé de la même manière. Nous pouvons facilement utiliser le guide comme un outil de référence, comme une bible de la RSE. De cette façon aussi, lorsqu’une thématique est actualisée, nous proposons un grand nombre de référence : des solutions nationales et internationales, des normes, des acteurs et des projets locaux qui aident concrètement l’entreprise à mettre en œuvre un objectif. Nous publions ensuite ces informations dans notre newsletter, afin que l’entreprise puisse imprimer cette fiche et la placer dans ce classeur. Notre première approche était de ne proposer ces informations en ligne seulement, mais il est parfois plus facile pour l’entreprise de posséder un document additionnel, plus rapidement consultable, que l’on peut annoter. Une façon de personnaliser la RSE.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.

Consultez le site de l’INDR.

RTL “Handelsconfederatioun zitt positive Bilan”

D’Handelsconfederatioun zitt e positive Bilan aus de Wantersolden dëst Joer, och wa se ëm 2 Woche verréckelt goufen an d’verkafsoppe Sonndeger an d’Waasser gefall sinn. Dat hätt sech relativ gutt verdeelt, seet den adjoint-Direkter vun der CLC Claude Bizjak am RTL-Interview. Dobäi wieren awer verschidde Secteuren, déi d’Kris méi ze spiere kréie wéi anerer. Beispillsweis ass do d’Textilbranche ze nennen.
“D’Leit sinn am Teletravail, dat heescht et gi manner Costumer kaf, et gi keng Hochzäite gefeiert, d’Leit ginn net eraus, et gi keng Iessen organiséiert, dat heescht d’Tenuë fir raus ze goen a méi festlech Kleedung ass natierlech méi schwiereg ze verkafen. Mee allgemeng kann een awer zefridde si mat de Solden.”

Déi 2 Wochen, ëm déi d’Solden nom Lockdown verréckelt goufen, wiere fir eenzel Commerçante laang gewiescht, seet de Claude Bizjak.

D’verkafsoppe Sonndeger géifen normalerweis ganz gutt goen, ma et hätt sech dëst Joer awer relativ gutt verdeelt. D’CLC bleift awer bei hirer Meenung, datt et besser wier wann een och sonndes kéint opmaachen.

“Well mer eben och nach ëmmer der Meenung sinn, dass mer doduerch, wat d’Frequenze méi grouss sinn, d’Plagen, op deenen d’Geschäfter op sinn, well een natierlech och eng besser Verdeelung vun de Clienten huet, an dat dréit natierlech och zu engem bessere Respekt vun de sanitäre Mesurë bäi.”

“Et ass positiv fir jiddereen am Secteur, dass d’Butteker net hu missen zoumaachen. An dat wier elo dat Schlechtst, wat kéint geschéien, wann elo dëse Weekend erëm géinge Biller entstoe vun iwwerfëlle Geschäfter a vu Corona-Hotspots souzesoen. Dowéinst appelléiere mir do u jidderengem seng Eegeverantwortung, sief et als Employeur, sief et als Client, a mir appelléieren och un d’Salariéen, opzepassen, dass do näischt schif geet dëse Weekend.”

(…)

(Vum Fanny Kinsch)

De ganzen Artikel op RTL.lu liesen

Focus sur la fédération MOBIZ, Rental and Mobility Business Association, fédération affiliée à la clc

N’attendez plus et demandez votre Membership à la clc !

La clc présente la fédération MOBIZ, Rental and Mobility Business, qui regroupe les principaux acteurs de la location de véhicules à court terme et à long terme (leasing opérationnel). Leur mission consiste à promouvoir, valoriser et défendre activement les intérêts de ses membres ainsi que ceux de ses clients sur la place économique luxembourgeoise.

 

Contact :

Ries Antoine, Conseiller clc pour la MOBIZ
Tél : +352 43 94 44 709
Mail : antoine.ries@clc.lu

 

Paperjam : “Satisfaction au dernier jour des soldes d’hiver”

Les commerçants disent avoir réussi à écouler leurs stocks malgré un contexte marqué par un retardement de l’opération et des ouvertures dominicales annulées.

Il reste encore quelques marchandises à prix réduits sur l’un ou l’autre présentoir, mais, dans l’ensemble, Marc Muller estime avoir bien écoulé ses stocks lors des soldes d’hiver, qui se terminent ce mercredi 17 février.

«Compte tenu des circonstances, les soldes sont satisfaisants», explique le commerçant à la tête de trois maroquineries et également président de la Femo .

Comme beaucoup de ses confrères, il a demandé à ses fournisseurs de livrer les nouvelles collections un petit peu plus tard, vers la mi-février, voire même début mars, de manière à se donner suffisamment de temps pour générer de nouvelles liquidités et faire partir les pièces des collections antérieures.

(…)

Service de permanence psychosociale préventif pour chefs d’entreprise

Afin d’apporter un soutien aux chefs d’entreprise de nos membres lourdement impactés par les difficultés économiques liées à la crise du COVID-19, la clc lance une collaboration avec Pétillances, Membre de la clc, afin de proposer une solution d’écoute et de conseils de la part de praticiens expérimentés.

 

► Comment fonctionne le service proposé ?

En tant que chef d’entreprise membre de la clc, vous pouvez contacter les professionnels de Pétillances du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 afin de leur faire part de vos problématiques*.

Le présent soutien mis en place comprend 1 premier entretien téléphonique suivi de deux rendez-vous d’une heure chacun, dans les bureaux de Pétillances ou par visioconférence, à convenir lors du premier contact.

 

► Comment faire si je veux bénéficier du service ?

Chaque chef d’entreprise membre de la clc a reçu un e-mailing comportant un code d’identification unique à mentionner lors de toutes communications avec Pétillances. Les professionnels de Pétillances accueilleront les membres et mettront à disposition leur expérience et leur savoir pour apporter des pistes pertinentes et réalistes.

 

Vous êtes chef d’entreprise membre de la clc et vous n’avez pas reçu de code ? N’hésitez pas à nous envoyer un email sur info@clc.lu.

 

 

*en cas de détresse d’urgence, le service compétent est SOS Détresse joignable au +352 45 45 45 (7j/7 11h00-23h00)

Découvrir les autres collaborations que la clc met en place pour ses membres ici.

Conformément au RGPD, aucune donnée confiée à la clc par ses membres n’est transmise à Petillances. Les informations recueillies auprès des membres de la clc ayant recours à ce service ne sont traitées que par le personnel habilité de Petillances. Il n’en sera fait usage que dans le cadre pour lesquelles elles sont collectées. Au regard du RGPD, Petillances est seule responsable du traitement des données traitées dans le cadre du présent service. Conformément à l’article 6 1 paragraphe d du RGPD, la clc pourra faire usage des coordonnées de la personne lorsque le traitement est nécessaire à la sauvegarde des intérêts vitaux de la personne concernée ou d'une autre personne physique.

Focus sur le Groupement Transport, fédération affiliée à la clc

N’attendez plus et demandez votre Membership à la clc !

La clc présente le Groupement des Entrepreneurs de Transports appelé couramment Groupement Transport, fédération à laquelle sont affiliés environ 60% des transporteurs établi au Grand-Duché de Luxembourg. Leur objectif est de représenter, renseigner et aider ses membres. D’une part au niveau national, mais également au niveau international, notamment par leur affiliation à l’IRU (International Road Union). Le Groupement Transports est régulièrement représenté à des réunions et des groupes de travail aussi bien à Luxembourg que dans ses pays voisins.

 

Contact :

Ries Antoine, Conseiller clc pour le GT
Tél : +352 43 94 44 709
Mail : antoine.ries@clc.lu

 

Luxemburger Wort : «Les soldes ne joueront pas les prolongations»

Les magasins en Belgique ont bénéficié de deux semaines bonus, les boutiques françaises pourront casser les prix jusqu’au 2 mars, mais au Grand-Duché, la fin des soldes reste fixée à ce mercredi 17 février.

Pour bien des commerçants, les premiers soldes 2021 auront été plus moroses que roses. L’affluence habituelle n’étant pas au rendez-vous des bonnes affaires de ce début d’année. Il n’empêche pas question pour la Confédération luxembourgeoise du commerce de demander à rallonger la période de promotions. «En fait, ce serait contre-productif, assume Claude Bizjack, directeur-adjoint de la CLC. Si on commence à étendre ce temps fort, il perdra toute substance.»

Les consommateurs n’ont donc plus qu’à se presser pour bénéficier des plus belles réductions. Le 17 février au soir, il en sera fini des soldes luxembourgeois débutés le 20 janvier. «Je sais que dans les pays voisins, un autre choix a été fait mais ils ont subi d’autres contraintes que nous sur l’ouverture des magasins», justifie Claude Bizjack. Et même si côté Grand-Duché, quatre dimanches d’ouverture potentiels ont été sacrifiés sur l’autel de la protection sanitaire, cela n’y change rien.

Ainsi, en France, le gouvernement a décidé de prolonger la période des soldes jusqu’au 2 mars. Deux semaines de plus pour des marchands qui ont vu la prolongation de l’état d’urgence, le couvre-feu en place (à partir de 18h) ou la fermeture des galeries commerciales nuire à leur activité ces dernières semaines.

(…)

Journalist : Patrick Jacquemot – Photo : Anouk Antony

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.

Focus sur la FLEAA – la Fédération Luxembourgeoise des Exploitants d’Autobus et d’Autocars, fédération affiliée à la clc

N’attendez plus et demandez votre Membership à la clc !

La clc présente la fédération FLEAA, la Fédération Luxembourgeoise des Exploitants d’Autobus et d’Autocars, qui est une organisation professionnelle qui regroupe les transporteurs de voyageurs par route du secteur privé au Luxembourg. Une de ses principales missions consiste dans la promotion active de l’autobus et de l’autocar auprès du grand public. La FLEAA est également une source précieuse d’informations pour ses membres.

 

Contact :

Hendrik Kühne, Conseiller clc pour la FLEAA
Tél : +352 439 444 – 710
Mail : hendrik.kuhne@clc.lu

 

Covid-19 : Voici comment la clc a soutenu ses membres pendant l’année 2020…

2020 a été une année particulièrement éprouvante. La clc, avec son équipe de conseillers, a œuvré tout au long de l’année pour vous apporter le meilleur soutien possible en répondant à vos questions et en vous fournissant des informations indispensables à la vie de votre société.

Par l’infographie ci-dessous, nous avons souhaité représenter l’année 2020 «en actions» dans le contexte Covid-19. Au-delà de ses missions premières, l’équipe de la clc s’est fortement mobilisée avec réactivité et sans relâche, pour démêler des situations délicates et vous apporter des solutions.

La clc continuera à être à vos côtés pour garantir la pérennité de vos entreprises, en 2021 et pour les années à venir !

 

 

Luxemburger Wort : «Allô, la ligne SOS Patrons…»

La crise a mis à rude épreuve les comptes des sociétés, mais aussi les nerfs et le moral de leurs dirigeants. C’est pour ces chefs d’entreprise au bord de la rupture qu’une helpline de soutien vient d’ouvrir.

L’avenir de nombre de sociétés ne tient plus qu’à un fil. Mais l’on aurait tort de croire que tout sera résolu en ne prenant en compte que l’aspect économique des choses. A la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc), Nicolas Henckes et ses équipes s’en sont rendu compte au fil des mois : «Dans les échanges que nous avions avec des patrons en difficulté, on finissait par plus parler moral que business.» D’où cette urgence à procurer une béquille supplémentaire pour ne pas voir flancher nombre de dirigeants.

Le soutien en question tient désormais en un numéro de téléphone. Celui de la société Pétillances. Depuis mi-janvier, c’est vers elle que la clc mais aussi la Fédération des artisans orientent celles et ceux que la crise a mis à mal personnellement. «Pour être clair, ce n’est ni un conseil en gestion, ni une thérapie que nous allons leur donner», indique Tom Girardin, à la tête de Pétillances, qui a veillé à l’organisation de cette helpline inédite.

Pour cette ligne SOS Patrons (officiellement : «permanence psychosociale préventive pour chefs d’entreprise»), Pétillances mobilise ses assistantes sociales, psychologues, psychothérapeutes spécialisés dans l’accompagnement. «Les organismes professionnels, avec leurs juristes, leurs experts comptables sont là pour gérer les chiffres, je dirai que nous avons été appelés pour gérer les âmes.» Des esprits perturbés, usés, attaqués de toutes parts dont il convient d’entendre la détresse.

Journalist : Patrick Jacquemot – Photo : Getty Images

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.