La clc accueille un nouveau collaborateur : Jordy Vanden Haesevelde !

La confédération luxembourgeoise de commerce a accueilli, au poste de Responsable du département comptable, Jordy Vanden Haesevelde.

Jordy a précédemment exercé une fonction de comptable et de conseiller externe dans une fiduciaire de taille moyenne au Luxembourg.

Il est titulaire d’un baccalauréat en comptabilité effectué en Belgique avec une spécialisation en fiscalité et détient le titre d’experts-comptables luxembourgeois acquis à l’université du Luxembourg.

 

Découvrez également toute l’équipe de la clc 

Posted in clc
wessen an handelen le-client-post-covid-qui-est-il-que-veut-il

Wëssen an Handel(en) – Collaboration avec EY Luxembourg*

La clc s’associe à EY Luxembourg* pour accompagner ses Membres dans cette période de fort changement.

Il y a quelques jours, nous vous avons fait parvenir une communication relative au lancement de notre projet « Wëssen an Handel(en) » qui a pour but de vous donner de l’information commerce à un niveau local.

En complément, vous avez pu découvrir la Factsheet #1 dédiée à la thématique suivante « Le client post-Covid. Qui est-il ? Que veut-il ? « .

Si vous avez manqué cet emailing, nous vous proposons de consulter ces éléments ici :

> Article dédié sur la thématique « Le client post-Covid. Qui est-il ? Que veut-il ? « 

> Page dédiée au projet sur notre site internet

 

Accompagnement entreprise avec EY

 

Dans le contexte de la crise sanitaire et des nouvelles habitudes de consommer des clients, votre entreprise devra très probablement se réadapter pour répondre aux nouveaux besoins du consommateur.

Afin de vous permettre d’aborder cette transition en toute sérénité, la clc s’associe à EY afin de proposer à 5 Membres clc, un workshop de 2h00 individuel et gratuit.

Lors de cette entrevue avec Brice Lecoustey, Partner EY, et Kevin D’Antonio, Strategy & Innovation EY Consulting Leader, il vous sera proposé une revue dynamique du contexte marché post-Covid pour votre entreprise. Suite à cette première réflexion, EY pourra vous accompagner directement ou vous guider vers les programmes de soutien, comme Fit4 Relisience par exemple.

Vous souhaitez avoir plus d’informations et bénéficier de cet accompagnement exclusif ?

Contactez sans plus attendre Claude Bizjak : claude.bizjak@clc.lu.

 

*EY est Membre de soutien de la clc

 

La clc accueille un nouveau collaborateur : Hendrik Kühne !

Hendrik Kühne a rejoint la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc) en tant que Conseiller.

Hendrik a précédemment travaillé pour l’industrie pharmaceutique au Luxembourg ainsi que pour la Coopération bilatérale luxembourgeoise.

Il a fait ses études en sciences politiques, sociologie, économie politique, histoire et philosophie à l’université Johann Wolfgang Goethe à Francfort-sur-le-Main.

 

Découvrez également toute l’équipe de la clc 

Posted in clc

Connect by clc – « Stress test réussi pour les télécoms luxembourgeois »

La crise du coronavirus a permis de mettre en lumière le rôle primordial des opérateurs et des gestionnaires d’infrastructures télécoms au Luxembourg. Au plus fort de la crise, la pression sur le réseau a été intense. Mais un monitoring régulier effectué par l’ILR a montré que ces pics ont été gérés avec brio, permettant ainsi à l’ensemble de l’activité économique de se poursuivre.

Au cours des derniers mois, chacun a expérimenté le télétravail ou les contacts à distance avec ses proches. Si nos relations sociales et professionnelles ont ainsi pu être maintenues, c’est en grande partie grâce aux opérateurs et gestionnaires d’infrastructures télécoms qui sont parvenus à assurer la stabilité des télécommunications durant cette période. Il faut dire que rien n’a été laissé au hasard pour s’assurer de la solidité du réseau luxembourgeois. « Dès le 18 mars 2020, le ministre des Communications et des Médias a demandé à l’ILR de mettre en place une surveillance de la disponibilité des services et réseaux de communications électroniques pendant la crise sanitaire du Covid-19, ceci afin de détecter rapidement d’éventuels problèmes ou défaillances dans la fourniture de ces services jugés essentiels et, le cas échéant, de pouvoir y remédier rapidement », explique-t-on du côté de l’Institut Luxembourgeois de Régulation.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici

 

Télécharger la dernière édition du Connect