Couvre-feu: attestation de déplacement au Luxembourg

Suite à l’entrée en vigueur du couvre-feu au Luxembourg depuis le jeudi 29 octobre 2020 et pour une durée de 1 mois, vous trouverez ci-après, une attestation de déplacement (lié au travail : horaires décalés, travail de nuit, dépannages urgents, déplacement à l’étranger…) à télécharger et remplir, afin de justifier tout déplacement professionnel après 23h00 et avant 6h00 du matin.

Merci à la Chambre des Métiers qui nous a gentiment fourni son modèle d’attestation.

Télécharger l’attestation en cliquant ici (FR)

Hier können Sie die Bescheinigung herunterladen (DE)

Chômage partiel pour le mois de novembre : procédure exceptionnelle avec introduction des demandes possible jusqu’au 5 novembre 2020

En raison de l’évolution de la pandémie, un renforcement des mesures sanitaires a été mis en place. Dans ce contexte, la date limite pour introduire les demandes de chômage partiel pour le mois de novembre 2020 a exceptionnellement été adaptée.

Alors que ces demandes doivent habituellement être introduites au plus tard le 12 du mois précédant le mois concerné par la demande, les demandes pour le mois de novembre pourront exceptionnellement être introduites jusqu’au 5 novembre 2020 inclus.

 

Procédure exceptionnelle pour le mois de novembre

Une procédure exceptionnelle a été mise en place pour les entreprises qui :

n’avaient pas encore introduit de demande de chômage partiel pour le mois de novembre ; et

– considèrent aujourd’hui que cela s’avère nécessaire.

Les entreprises concernées peuvent, dès maintenant et jusqu’au 5 novembre, télécharger le formulaire spécifique, le compléter, le signer et le renvoyer dans les meilleurs délais par email à l’adresse suivante : chp.novembre@eco.etat.lu.

À ce formulaire, doivent être annexés :

– un relevé d’identité bancaire (RIB) ;

la déclaration de la délégation du personnel certifiant avoir été informée de la démarche de demande de chômage partiel ou, si la société n’a pas de délégation du personnel, une déclaration d’information signée par chaque salarié concerné par le chômage partiel.

À noter que les entreprises qui avaient déjà introduit une demande de chômage partiel pour le mois de novembre pourront, à titre exceptionnel, lors du décompte final à remettre à l’ADEM, rectifier le nombre d’effectif concerné, tout en veillant à respecter les règles en vigueur concernant le pourcentage maximal de l’effectif qui peut être visé.

Cette procédure exceptionnelle est uniquement valable pour le mois de novembre. Cela signifie en pratique que des demandes exceptionnelles pour le mois de novembre pourront être introduites parallèlement (jusqu’au 5 novembre) aux demandes pour le mois de décembre, selon la procédure habituelle.

 

Rappel de la procédure habituelle pour le mois de décembre

Pour les demandes relatives au mois de décembre, la procédure habituelle est d’application. Pour rappel, la procédure habituelle prévoit que les demandes doivent impérativement être effectuées anticipativement, chaque mois, entre le 1er et le 12e jour du mois précédant le mois visé par la demande.

Ainsi, pour le mois de décembre 2020, les demandes doivent être introduites via MyGuichet.lu entre le 1er et le 12 novembre 2020 inclus et ainsi de suite pour les mois qui suivent.

L’entreprise, ou son mandataire (p.ex. une fiduciaire), doit obligatoirement introduire la demande par voie électronique à travers son espace professionnel de la plateforme MyGuichet.lu. La personne qui introduit la demande a besoin d’un produit LuxTrust (p.ex. Token, Smartcard ou Signing Stick) ou d’une carte d’identité électronique.

 

En cas de questions, n’hésitez pas à nous contacter au 43 94 44 -1 ou par email sur info@clc.lu.

Connect by clc – “Fit 4 Resilience aide les entreprises à se réinventer”

Initié par Luxinnovation, le programme Fit 4 Resilience s’adresse aux entreprises soucieuses de relancer leurs activités de manière plus résiliente ou de se réinventer. Le dispositif leur permet de bénéficier de l’expertise et de l’accompagnement d’un consultant chevronné. Et cela à moindre coût.

« De nombreuses entreprises ont manifesté leur intérêt et cela dans tous les secteurs d’activité. Des accompagnements sont également déjà activés. Les dirigeants ont bien compris que cette opération est une réelle opportunité pour leur business et son développement, à l’heure du changement », explique Arnaud Duban, Head of SME Performance chez Luxinnovation qui pilote Fit 4 Resilience.

Fit 4 Resilience est un programme développé par l’agence nationale luxembourgeoise de l’innovation, avec le soutien du ministère de l’Économie, afin d’aider les entreprises à s’affranchir des difficultés de la crise, pour rebondir au plus vite en opérant un repositionnement stratégique.

Luxinnovation a mis à profit son expérience acquise via ses programmes comme Fit 4 Digital, Fit 4 Innovation ou bien encore Fit 4 Circularity dédié à optimiser la transition des entreprises vers l’économie circulaire, afin de développer un processus performant.

Les entreprises ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour déposer leur candidature sur www.luxinnovation.lu

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.

 

Télécharger la dernière édition du Connect en cliquant ici.

La clc accueille un nouveau collaborateur : Fabio Picariello !

La confédération luxembourgeoise de commerce a accueilli, au poste de chargé de communication junior, Fabio Picariello.

Fabio a précédemment exercé une fonction de digital marketing specialist et d’event manager à Cologne et au Luxembourg.

Il est titulaire d’un baccalauréat en media et event management effectué en Allemagne.

 

 

Découvrez également toute l’équipe de la clc 

Posted in clc

Priorité au partage et à la collaboration pour Myriam Brunel, nouveau Membre du conseil d’administration de la clc

Lors de son assemblée générale annuelle, qui a eu lieu le lundi 15 juin 2020, les délégués de la clc ont élu un nouveau Conseil d’Administration composé de 15 administrateurs. Entretien avec un nouveau membre : Myriam Brunel, Présidente de la Fédération des opérateurs alternatifs du Luxembourg (OPAL).

 

QUELS SONT LES OBJECTIFS DE L’OPAL ET QUEL RÔLE Y TENEZ-VOUS ?

L’OPAL est un groupement d’intérêt qui rassemble la quasi-totalité des opérateurs alternatifs de télécommunication du pays. Ensemble, nous avons pour objectif de promouvoir les services de télécommunication ainsi que de représenter et de défendre les intérêts des opérateurs alternatifs auprès des institutions, notamment l’ILR, les ministères compétents, les chambres patronales et syndicales et instances européennes. Nos actions visent à garantir aux utilisateurs, particuliers et professionnels, un accès transparent et non discriminatoire aux infrastructures de télécommunication au Luxembourg. D’une certaine manière nous poussons la concurrence à son paroxysme pour permettre à tous les clients de bénéficier de technologies de pointe et de services diversifiés au meilleur prix. En ma qualité de présidente, je suis la porte-parole des positions de l’OPAL. Mon rôle requiert de faire valoir la voix des opérateurs alternatifs en vue de la poursuite de la politique de libéralisation des télécommunications au Luxembourg.  Dans ce cadre, je donne l’impulsion aux recommandations de notre fédération auprès des interlocuteurs institutionnels comme de l’opérateur national historique.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici

 

Télécharger la dernière édition du Connect en cliquant ici.

 

Accord signé entre partenaires sociaux pour le télétravail

Depuis le début de la crise COVID-19, le recours au télétravail occupe une place prépondérante sur le devant de la scène médiatique, alors qu’il permet aux entreprises de poursuivre leur activité dans le respect des consignes des autorités publiques et de la santé des salariés lorsque la nature du travail le permet. D’exception, le télétravail est devenu la règle pour un grand nombre de travailleurs et a permis ainsi de sauver l’économie d’un effondrement plus marqué encore.

Dans ce contexte, il était urgent d’en moderniser le cadre légal qui restait inchangé – malgré la digitalisation sans cesse croissante au sein des entreprises – depuis la signature de la convention nationale relative au télétravail de 2006 reconduite à plusieurs reprises.

Les partenaires sociaux ont retenu, de concert avec le Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, d’en discuter au sein du Conseil économique et social (ci-après « CES »). Le CES a ainsi adopté le 11 septembre un avis commun en matière de télétravail, comprenant une nouvelle proposition de convention.

Dans la continuité des travaux du CES, le LCGB, l’OGBL et l’UEL ont signé ce 20 octobre un nouvel accord interprofessionnel relatif au télétravail. Si cette nouvelle convention maintient le caractère volontaire du télétravail dans le chef du salarié et de l’employeur, point fondamental tant pour les syndicats que pour le patronat, elle innove sur différents aspects.

 

Lire le communiqué de presse en entier ici

 

Télécharger la Convention du 20 octobre 2020 relative au régime juridique du télétravail ici

Paperjam “Les centres de formation privés sur le devant de la scène”

Plusieurs centres de formation privés luxembourgeois se sont récemment fédérés. Ce secteur important du développement national souhaite gagner en visibilité, mais aussi prendre part au débat sur l’attractivité de l’économie, avec le gouvernement. Pour nous présenter cette Fédération des Centres de Formation Privés agréés, nous avons rencontré son président Tom Girardin, managing partner de Pétillances, Naouelle Tir, Directrice Adjointe de Prolingua, et Fernand Wolter, son fondateur.

 

Qu’en est-il de vos activités respectives dans la situation actuelle?

Naouelle Tir: C’est une situation en demi-teinte: malgré les signes de reprise, notre activité peine à reprendre un rythme suffisant. Bien que Prolingua ait réagi assez vite en s’orientant vers les cours en digital, il y a malheureusement encore beaucoup de responsables RH qui ne sont pas de retour au bureau, des équipes qui sont «en rotation présentielle», ce qui complique l’organisation des cours. Dans cette période d’incertitude, les budgets formation sont malheureusement les premiers qui sont réduits.

Tom Girardin: Nous voyons des signes de relance, mais toutes les grandes sociétés gardent leur budget ainsi que leur cashflow sous contrôle, et donc la formation est reportée à l’année prochaine. Malheureusement, ce décalage représente une perte sèche que nous ne rattraperons jamais. On parle ici de millions d’euros perdus pour les organismes de formation. Quelques secteurs conventionnés par l’État ou les acteurs étatiques continuent, mais avec des problèmes de rentabilité car les classes sont plus petites (en raison du home office, de la rotation, du taux d’occupation limité des salles notamment).

Fernand Wolter: Il y a une barrière psychologique à franchir à présent. Presque toutes les sociétés ont déjà vécu au moins une quarantaine parmi leurs salariés, et le risque que le virus se propage parmi leurs équipes. On ressent donc une retenue de leur part pour les cours inter-entreprises.

 

Lire cet article en entier sur Paperjam

(Écrit par )

Connect by clc – “Covid, crèches et foyers privés : Un défi majeur”

Si, une fois la période de confinement passée, la reprise progressive des activités a constitué un défi majeur pour les crèches et des foyers privés, la relation avec les enfants et leur famille a elle aussi été au cœur des préoccupations du secteur. Garder le lien, communiquer, expliquer et aider : des priorités pour les gestionnaires, fortement sollicités durant cette période anxiogène.

Pour ralentir la propagation du virus, différentes mesures ont dû être mises en place. En crèche, les groupes ont été réduits à cinq enfants maximum. Une nouvelle qui a suscité incompréhension et parfois mécontentements du côté des parents, puisque la sélection des enfants pouvant être accueillis a été laissée à l’appréciation de chaque gestionnaire. Parfois sans solution annexe, les familles ont dû improviser et certaines ont résilié leur contrat avec la crèche avant le début de l’été. Elles sont ainsi nombreuses à avoir perdu une partie de leur clientèle.

Les gestionnaires de foyers privés ont également été mis à rude épreuve, avec la mise en place de l’école en alternance. Les communes ont ainsi constitué des listes d’enfants attribués aux foyers privés, qui n’ont pas pu accueillir leurs enfants habituels. Malgré une bonne coopération et communication entre ces différents acteurs, un travail de réseau énorme et éprouvant, les gestionnaires ont là encore, dû essuyer les mécontentements de certaines familles, notamment celles dont les enfants fréquentant des écoles privés, se sont retrouvés privés de leur foyer habituel.

Lire l’article en entier en cliquant ici.

 

Télécharger la dernière édition du Connect en cliquant ici.

Connect by clc – « Le Gouvernement fera tout ce qui est dans son pouvoir afin d’éviter un nouveau confinement »

Après une hausse du nombre de cas de Covid-19 au mois de juillet, une tendance à la baisse semble désormais se dessiner au moment où nous écrivons ces quelques lignes. Malgré tout, il ne faut pas baisser la garde tant la bataille contre ce virus est encore loin d’être gagnée. Si la menace d’une deuxième vague et d’un nouveau confinement plane sur l’Europe et donc le Grand-Duché, nous avons eu la chance d’échanger avec Paulette Lenert, Ministre de la Santé et de la Protection des consommateurs, afin de faire un premier bilan sur les actions réalisées ces derniers mois par le gouvernement mais également d’évoquer ce qui attend les professionnels et les particuliers dans les semaines et mois à venir en fonction de l’évolution de l’épidémie.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.

 

Télécharger la dernière édition du Connect en cliquant ici.

La clc signe la Charte de la Diversité Lëtzebuerg !

“Pour la clc, la diversité est une réalité”

Près d’une centaine d’organisations luxembourgeoises ont célébré la diversité et l’inclusion lors de la 6e édition du Diversity Day qui s’est tenue partout au Grand-Duché le 6 octobre 2020. Événement international, cette journée de la diversité invite les acteurs de tous horizons à lancer des initiatives pour illustrer leur engagement en faveur de la diversité au travers des actions ponctuelles et ludiques.

La 10e session de Signature Officielle de la Charte de la Diversité a, le même jour, officialisé les 26 nouveaux membres dont la clc, qui malgré la pandémie actuelle ont choisi de s’engager. Un geste symbolique et une étape importante pour la Charte de la Diversité Lëtzebuerg qui compte désormais plus de 200 signataires.

 

Lire le Communique de Presse en entier

Plus d’informations sur https://www.chartediversite.lu/fr

 

Posted in clc