Connect by clc – “Limitation des dommages collatéraux dans le commerce : il reste des efforts à faire !”

«AUJOURD’HUI, BEAUCOUP DE SURFACES COMMERCIALES NE TROUVENT PLUS PRENEURS…»

Le niveau des loyers était un souci pour les commerçants et restaurateurs luxembourgeois bien avant l’arrivée de la crise du Covid 19, mais le lockdown et le développement du télétravail ont amplifié cette situation.

Ceci est encore plus prononcé au niveau des centres d’affaires, comme le Kirchberg ou la Cloche d’Or où nos ravailleurs frontaliers représentent une part importante de la clientèle journalière qui prend un café le matin avant d’aller au travail, se fait plaisir dans les nombreux restaurants du centre-ville et alentours, respectivement se balade et fait ses achats dans les commerces avoisinants.

Aujourd’hui cette clientèle nous manque, ce qui engendre une perte au niveau du chiffre d’affaires, avec des frais généraux qui restent inchangés dont notamment le loyer qui souvent n’est plus adapté, compte tenu des baisses de fréquentations enregistrés ces dernières années. Certains propriétaires ont réagi et fait des efforts au niveau des loyers pour aider leurs locataires en ces temps difficiles, or force est de constater que ces mesures sont actuellement insuffisantes pour assurer un futur plus pérenne.

Aujourd’hui beaucoup de surfaces commerciales ne trouvent plus preneurs, ceci aussi bien au niveau de la Ville de Luxembourg que dans autres parties du pays. Il faut bien avouer que le niveau des loyers n’explique pas à lui seul les surfaces commerciales vides. Le commerce électronique, les problèmes de circulation et de parking et une attractivité globale de nos commerces en perte de vitesse n’ont pas amélioré la situation.

 

Lire l’article en entier en cliquant ici.

 

 

Paperjam “Une fédération des centres de formation privés créée”

Une Fédération des centres de formation privés agréés (FCF) a été créée, afin de défendre les intérêts de ses membres auprès des pouvoirs publics et des institutions. Tom Girardin en est le président.

Une fédération dans le secteur des centres de formation privés agréés et non conventionnés vient de se constituer sous le nom de Fédération des centres de formation privés agréés (FCF), a annoncé ce jeudi par communiqué la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC).

La FCF aura pour objectif principal, en plus de promouvoir les centres de formation de tous les secteurs, celui de défendre les intérêts de ses membres auprès des pouvoirs publics et des institutions.

La création d’une charte de déontologie, afin de garantir des formations de qualité avec certifications, est prévue.

«La FCF invite toutes les entreprises du secteur de la formation à la rejoindre pour faire entendre leur voix auprès des acteurs du marché luxembourgeois», annonce le communiqué.

Tom Girardin, managing partner de la société Pétillances, a été élu président de la nouvelle fédération.

 

Lire cet article sur Paperjam

Connect by clc – “Le client d’aujourd’hui n’est plus celui d’avant la crise”

La crise sanitaire a contraint la plupart d’entre nous à adapter nos habitudes de consommation. D’une part, la fermeture des boutiques a poussé de nombreux consommateurs vers les sites de vente en ligne. D’autre part, la période de confinement a induit chez beaucoup de nouvelles aspirations, et notamment la volonté d’acheter de manière plus responsable en privilégiant la qualité et les circuits courts. La modification des comportements d’achat aura un impact durable sur l’ensemble de l’offre commerciale. Pour rebondir, les commerçants n’ont pas d’autre choix que de s’adapter.

Il y aura un avant et un après COVID-19. Si la crise sanitaire n’est pas encore derrière nous, il apparait évident qu’elle laissera des traces durables. Nos habitudes de consommation, en premier lieu, ont été bouleversées. Au printemps, seuls les commerces proposant des marchandises essentielles étaient ouverts afin de permettre à chacun de continuer à s’approvisionner autant en alimentation qu’en produits d’hygiène. Tous les autres commerces ont été contraints de baisser le rideau et de faire le gros dos en attendant que cela passe. Les commerçants ont, dès lors, connu un brutal coup d’arrêt. « La fermeture des frontières a consti-tué un coup dur, commente Christianne Wickler, dirigeante du groupe Pall Center. Il a fallu s’adapter, avec calme et recul, en prenant les mesures adéquates pour protéger les employés, mais aussi rassurer le client. Nous avons continué à jouer notre rôle, en garantissant à tout moment les chaînes d’approvisionnement. Dans ce contexte, nous avons agi avec calme, en restant positifs, la peur n’ame-nant rien de bon. »

Lire l’article en entier en cliquant ici.

Le secteur de la formation privée se fédère : La FCF est née !

Le secteur des centres de formation privés agréés et non conventionnés vient de se constituer en fédération sous le nom de FCF – Fédération des Centres de Formations privés et affiliée à la clc.

Au-delà de promouvoir les centres de formation de tous les secteurs, le but de cette fédération aura pour objectif premier de défendre les intérêts de ses membres auprès des pouvoirs publics et des institutions. Elle aura notamment pour objectif à moyen terme de créer une charte de déontologie et de garantir des formations de qualités avec certifications.

La FCF invite toutes les entreprises du secteur de la formation à la rejoindre pour faire entendre leur voix auprès des acteurs du marché luxembourgeois.

Monsieur Tom Girardin, Managing Partner de la société Pétillances a été élu président de la nouvelle fédération.

Le conseil d’administration sera composé comme suit :

  • Tom Girardin, président
  • Fernand Wolter, vice-président
  • Marc Ant, secrétaire
  • Philippe Salomon, trésorier
  • Ludwig De Carli, administrateur
  • Marjorie Desloges, administratrice
  • Etienne (Steve) Ehmann, administrateur
  • Danièle Picard, administratrice
  • Chris Ribeira, administrateur
  • Naouelle Tir, administratrice
  • Jeannine Weis, administratrice

La liste des membres fondateurs est la suivante :

  • AMS Training
  • Audio Lingua
  • Berlitz
  • Cap Langues sarl
  • Centre de Compétences Digihw
  • Centre de Compétences GTB
  • Centre de Compétences Par
  • CSAF
  • dElite Languages and Coaching
  • Ecole d’art contemporain
  • English World
  • EVA Group
  • Liren Language & Communication
  • Pétillances
  • Prolingua
  • Pur’ Com
  • Pyxis Management
  • RHCA sarl
  • RH Expert
  • StudyFox
  • Wellbeing At Work

 

Contact presse :

Tom Girardin, président

GSM : 691 614 718

tgirardin@petillances.com

Fernand Wolter, vice-président

GSM :  621 303 031

Télécharger le Communiqué de presse – Création de la FCF

Le Miwwelfestival, c’est le visiteur qui va en profiter !

Le Miwwelfestival (Festival du Meuble) comporte des nouveautés et c’est le visiteur qui va en profiter ! 

Le meilleur moment pour relooker votre intérieur, c’est maintenant !  

L’édition d’automne du Miwwelfestival aura lieu du samedi 26 septembre 2020 au dimanche 04 octobre 2020 inclus. 

Grâce à toute une série de visuels pour égayer l’événement (ballons, drapeaux, etc), mais aussi pour permettre d’identifier facilement les magasins participants, le Miwwelfestival c’est l’occasion de repenser votre décoration et votre ameublement tout en faisant de bonnes affaires !  

De plus, tout visiteur pourra participer à un grand jeu-concours gratuit, uniquement accessible auprès des enseignes participantes, qui lui permettra de gagner de magnifiques cadeaux (Excursion en Tesla, voyage à Paris et beaucoup plus encore…).  

À noter que TOUS les 24 magasins participants à l’action seront ouverts également les dimanches 27 et 04 octobre 2020. 

Pour découvrir les nouveautés du secteur de l’ameublement, dénicher le salon ou la cuisine de vos rêves, une chambre à coucher ou toute autre décoration pour moderniser votre habitationn’hésitez pas à  consulter  le site de la Fédération de Luxembourgeoise de l’Ameublement (FEDAM), vous y trouverez également les enseignes participantes au Miwwelfestival www.fedam.lu ou www.ameublement.lu 

Cet événement s’inscrit dans le respect des mesures sanitaires gouvernementales en vigueur avec le port du masque lorsque la distanciation physique de 2 mètres ne peut être respectée. 

Magasins participants à l’action Miwwelfestival :  

Möbel Alvisse / Ameublements Thill / Miwwel Oestreicher / Studio-Land / Roche Bobois / Tousalon / Galerie Moderne / Conforama / Maison du Lit / Literie Kandel / Meubles Carlo Scheer / Kiche Concept / Beim Ruhl / Kichechef / Cabinet Schranksysteme / Matelas Stoll / Deckerline / Sichel / Dormahome / Lucien Schweitzer / Beim Fiischen / Meubles Mich Gillen / House of Comfort BoConcept 

 

 Contact : Théo BIEWER 

Email : theodore.biewer@clc.lu  

Tél : 439 444 700 

 

Téléchargez le communiqué de presse en cliquant ici

Quelles sont les 3 bonnes raisons de devenir Membre à la clc ?

C’est la reprise après la pause estival, prenez la bonne résolution de devenir membre à la clc !

Nicolas Henckes, Directeur de la clc : Quelles sont les 3 bonnes raisons de devenir Membre à la clc ?

Posted in clc

Le client post-Covid. Qui est-il ? Que veut-il ?

Masque couvrant nez et bouche, désinfection des mains à l’entrée des magasins… Au Luxembourg, le client joue généralement le jeu, mais la méfiance reste de mise. Après deux mois de confinement et de chiffre d’affaires quasi nul, les commerces de détail tentent de relancer la fréquentation. Cependant, le client n’a plus le même visage et surtout, plus les mêmes habitudes. Un tiers des adeptes du shopping estime qu’il faudra des mois, voire des années pour retrouver une situation comparable à celle d’avant-crise. 

Déjà avant l’apparition du virus, le client commençait à demander des garanties sur les produits : provenance, responsabilité sociale, qualité, environnement, emballage… Après des années passées à consommer sans regarder, le consommateur semblait se trouver graduellement une conscience, dans le sillage d’accident tels que l’effondrement tragique du Rana Plaza en 2013 ou d’articles accablant le bilan écologique du modèle de consommation actuel. Confiné pendant des semaines, il s’est rendu compte qu’il n’avait peut-être plus besoin de tous ces objets, vêtements, chaussures ou gadgets. L’essentiel, c’est le temps, l’échange, l’expérience, et non plus l’objet.  

Le client s’est vu obligé de prendre le temps de la réflexion, et si certains sites internet ont vu leurs ventes exploser, les commerces dédiés à la vente physique, ont eux, tout à refaire. Le contact avec l’acheteur et le conseil ; c’est cet aspect profondément humain auquel se raccrochaient les magasins et qui a fait cruellement défaut pendant la crise. Sans aucune présence virtuelle, impossible de conserver une clientèle en permanence sur-sollicitée par la publicité, les réseaux sociaux et le marketing ciblé. 

De retour hors des murs, le client a peut-être perdu un peu de son enthousiasme. Une fois les achats nécessaires effectués, il ne trouve plus forcément de plaisir au shopping. Pourquoi en effet acheter une jolie tenue d’été si on n’a pas l’occasion de la porter ? 

Passer plusieurs heures dans un centre commercial avec un masque sur le visage n’est pas forcément confortable et l’inquiétude quant au virus demeure. De ce fait, nombreux sont les clients qui préfèrent éviter les sorties et se limiter à l’essentiel. 50% d’entre eux se sent même mal à l’aise à l’idée d’essayer des vêtements dans les boutiques. De plusen temps de crise, les ménages perdent confiance, anticipent d’éventuelles difficultés et préfèrent donc éviter les dépenses. 

Au vu de cette situation, la résilience de nombreux commerces dépendra alors de leur capacité à s’adapter, voire à se remettre en question. Les outils d’accompagnement en ce sens ne manquent pas, mais le chemin à parcourir est long et sinueux. 

En savoir plus:

Klicken Sie hier, um diesen Artikel auf Deutsch zu lesen

 

Consultez ci-dessous la Factsheet #1 relative au sujet traité “Le client post-Covid. Qui est-il ? Que veut-il ?”

Apprenez-en également plus sur le projet Wëssen an Handel(en) en cliquant ici.

Chargé(e) de communication junior FR/DE – CDD

La clc recherche un/ une Chargé(e) de communication Junior et propose deux périodes de CDD du 19 octobre 2020 au 19 avril 2021 puis du 15 juillet 2021 au 15 janvier 2022 (idéalement la même personne pour les deux périodes).

 

Description de poste (en allemand) :

Die Stelle bietet sehr abwechslungsreiche Aufgaben und ein hohes Maß an Gestaltungsfreiraum. Die clc ist ein sozial verantwortliches Unternehmen (Entreprise Socialement Responsable), welches ein angenehmes Betriebsklima bietet und das Gleichgewicht zwischen Berufs- und Privatleben fördert.

AUFGABEN

 Als integraler Bestandteil der Kommunikationsabteilung, sind Sie für die deutschsprachige Kommunikation der clc zuständig – um unter anderem bei der Akquisition von neuen Mitgliedern, insbesondere von Unternehmen im Norden und Osten Luxemburgs mitzuwirken sowie:

  • Website-Management : Inhalte Online stellen, Datenmanagement
  • Medienarbeit: Unterstützung bei der Verbreitung von Medien-/Pressemitteilungen sowie bei der Organisation von Pressekonferenzen
  • Veranstaltungs-Management: Organisation und Verwaltung von Veranstaltungseinladungen/-anmeldungen/ Anwesenheitslisten, etc.; Raumreservierungen und Cateringmanagement; Begrüßung und Empfang bei Veranstaltungen
  • Externe Kommunikation: Aufbau einer deutschsprachigen Version für den gesamten Kommunikationsbereich (basierend auf den existierenden französischsprachigen Kommunikationsinhalten). Dazu gehört die sprachliche Adaption von Flyern, Emailing; sozialen Netzwerken; Internetseiten; etc. – zur Unterstützung bei der Mitgliedergewinnung, beim Versenden von E-Mails, bei der Aktualisierung der CRM, sowie bei Veröffentlichungsarbeiten und anderen redaktionellen Aufgaben.
  • Durchführung von Wirkungsanalysen der Mailingskampagnen und Kommunikation
  • Unterstützung bei der Video-Kommunikation und bei der Zusammenstellung von Bildern
  • Unterstützung bei der Veröffentlichung in den sozialen Netzwerken
  • Übersetzen von Inhalten FR>DE (Pressemitteilungen, Soziale Netzwerke, Webseite)

PROFIL

  • Hochschulabschluss (Bachelor oder Master) mit Spezialisierung im Bereich Kommunikation; Marketing oder Eventmanagement
  • Sie sind vertraut mit der digitalen Welt und den sozialen Netzwerken
  • Ausgezeichnete Beherrschung der deutschen Sprache und gute Französisch-Kenntnisse; Kenntnisse der luxemburgischen und englischen Sprache werden als Vorteil erachtet
  • Hervorragende redaktionelle Fähigkeiten
  • Beherrschung der üblichen administativen Programme und umfassende Vertrautheit mit der Funktionsweise von CRM
  • Umgang mit Google Analytics
  • Folgende persönliche Qualitäten werden vorausgesetzt: hohes Maß an Selbstständigkeit; Kreativität; Sorgfalt, Organisationssinn, Eigeninitaitive, Teamfähigkeit, Flexibilität und Elan sowie wenn möglich einen guten Sinn für Humor.

 

Cliquez ici pour postuler

Posted in clc