Découvrez le Rapport des activités de la clc pour l’année 2019

A l’issue de l’Assemblée Générale ordinaire de la clc qui s’est tenue le lundi 15 juin, vous trouverez ci-après le rapport des activités de la clc pour l’année 2019.

Cette année nous vous présentons un rapport condensé qui vous fournira les informations essentielles sur notre organisation patronale.

Vous retrouverez ainsi notamment les chiffres clefs à retenir mais aussi et bien sûr les différents dossiers défendus par la clc…

 

Découvrez notre Rapport des activités en cliquant ici.

Posted in clc

Paperjam « Fernand Ernster reconduit à la présidence de la CLC »

La Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) a renouvelé son conseil d’administration à l’issue de son assemblée générale ordinaire, lundi.

Le discours d’ouverture du président Fernand Ernster a souligné le processus de modernisation dans lequel la CLC se trouve depuis ces dernières années, dans le but de toujours mieux servir ses membres, mais également la nécessité d’une gouvernance forte et déterminée pour faire face à la crise actuelle qui touche lourdement les secteurs du commerce, du transport et des services.

Le nouveau conseil d’administration pour les trois années à venir est composé de:

  • -Myriam Brunel
  • Arthur Carvas
  • Fernand Ernster
  • Robert Goeres
  • Goy Grosbusch
  • Willy Hein
  • Marc Hoffmann
  • Nadine Kirsch-Wagner
  • Berny Ley
  • Jacques Lorang
  • Marc Muller
  • Carole Muller
  • Jos Sales
  • Gerry Wagner
  • Marianne Welter

Le premier conseil d’administration de la CLC s’est tenu suite à l’assemblée générale ordinaire et il a déterminé le nouveau bureau exécutif composé de: Fernand Ernster (président), Carole Muller (vice-présidente), Jos Sales (vice-président), Jacques Lorang (vice-président). Le bureau exécutif est complété, de manière statutaire, par le directeur de la CLC, Nicolas Henckes .

 

 

(Photo: Mike Zenari/Archives Paperjam)

 

Lire l’article sur Paperjam

COVID 19 : Les crèches et les foyers privés lancent un cri d’alarme

Communiqué de presse : Renouvellement du Conseil d’Administration à la clc

En date du lundi 15 juin 2020, la clc a organisé son Assemblée Générale Ordinaire et a procédé à l’élection d’un nouveau Conseil d’Administration et Bureau Exécutif.

Le discours d’ouverture du Président Fernand Ernster a souligné le processus de modernisation dans lequel la clc se trouve depuis ces dernières années, dans le but de toujours mieux servir ses membres, mais également la nécessité d’une gouvernance forte et déterminée pour faire face à la crise actuelle qui touche lourdement les secteurs du commerce, du transport et des services.

Le Président a chaleureusement remercié les administrateurs sortants qui ont œuvré ces dernières années dans l’intérêt de la clc et de ses membres et qui ont soutenu la clc dans les changements essentiels opérés pour assurer sa mission.

Le nouveau Conseil d’Administration pour les trois années à venir pourra compter sur les administrateurs suivants :

  • Myriam BRUNEL
  • Arthur CARVAS
  • Fernand ERNSTER
  • Robert GOERES
  • Goy GROSBUSCH
  • Willy HEIN
  • Marc HOFFMANN
  • Nadine KIRSCH-WAGNER
  • Berny LEY
  • Jacques LORANG
  • Marc MULLER
  • Carole MULLER
  • Jos SALES
  • Gerry WAGNER
  • Marianne WELTER

Le premier Conseil d’Administration de la clc s’est tenu suite à l’Assemblée Générale Ordinaire et il a déterminé le nouveau Bureau Exécutif composé de :

  • Fernand Ernster, Président
  • Carole Muller, Vice-Présidente
  • Jos Sales, Vice-Président
  • Jacques Lorang, Vice-Président

Le Bureau exécutif est complété, de manière statutaire, par le directeur de la clc, Nicolas Henckes.

 

Télécharger le communiqué ici

 

Pour toutes les informations supplémentaires, merci de contacter Marie-Laure Moreau, Responsable Communication de la clc

Posted in clc

Jeu-concours Facebook « La clc met en jeu 10 livres de Julia De Funès, Développement (im)personnel »

 

Le 30 septembre dernier se déroulait notre traditionnelle « Journée des Présidents », qui a pour but de remercier tous les administrateurs de la clc pour leur investissement au quotidien au sein de leurs fédérations respectives. Pour cette soirée exclusive, nous avons eu l’honneur d’accueillir  la conférencière et philosophe de l’entreprise Julia de Funès.

Dans ce contexte, et à l’occasion de la sortie de son nouveau livre « Ce qui changerait tout sans rien changer », nous mettons en jeu 10 livres de Julia De Funès, « Développement (im)personnel ». N’attendez plus et participez au concours via notre page Facebook, accessible en cliquant ici.

 

Veuillez également trouver le règlement du jeu-concours en cliquant ici.

COVID-19 : La parole aux Membres de la clc

La clc a décidé de donner la parole à ses Membres afin qu’ils nous parlent de leur gestion de crise du COVID19 en ayant la clc à leurs côtés. Découvrez l’histoire de Romain Tisné, Partner and Certified Coach à Talenters, « Le support juridique de la clc a été très riche et rapide sur 3 grands axes ».

 

Quelle est votre entreprise et vos activités ?

Talantlers est un HR Business Partner externe, qui accompagne des entreprises sur tous les volets RH (Recrutement, formation, coaching, projets RH) avec une connaissance « métier » acquises lors de nos expériences passées.

 

Comment avez-vous réagi face à la crise et comment la clc vous est venue en aide ?

Alors que la crise a mis une grande partie de notre business « day-to-day » en apnée, nous avons dû nous organiser pour assurer la pérennité de l’entreprise face à cette crise d’un nouveau genre et qui allait durer et identifier comment capitaliser au mieux sur ce temps disponible pour aider nos clients et enrichir notre offre de service.

Le support juridique de la clc a été très riche et rapide sur 3 grands axes :

  • La clc nous a aidé à y voir clair dans les différents dispositifs d’aide en place, tant sur le volet droit du travail que sur le volet subventions extraordinaires.
  • Nous avons profité de la période pour revoir notre processus interne de télétravail et pour le formaliser, avec l’aide du support juridique de l’asbl.
  • Enfin, dans un exercice périodique de gestion, nous avons utilisé l’aide de l’association concernant la revue de certains contrats avec nos fournisseurs, notamment IT, pour identifier nos marges de manœuvres contractuelles afin de limiter nos couts et préserver l’emploi.

Grâce à ce support, nous avons pu en moins de 2 semaines mettre en place un plan d’action très clair qui nous as permis, dès le 1er avril, de nous (re)concentrer, l’esprit tranquille, sur notre business – cad : accompagner nos clients.

 

Et la suite…comment la voyez-vous ?

Pour ma part, je pense que la reprise de nos activités va être progressive jusqu’au 1er septembre, date à laquelle nous devrions tous, nous comme nos clients, être de retour au bureau de façon permanente et continue. Dans cette période marquée par le confinement, nous avons travaillé sur la digitalisation de notre offre de formations et réfléchi, en partenariat avec nos clients, à de nouveaux modèles de pricing sur nos contenus. Aussi, la clc nous sera d’une grande aide lorsque nous devrons produire, revoir ou enrichir des contrats relatifs à la protection de la propriété intellectuelle. Par ailleurs, nous développons activement un réseau d’Associate Partners en coaching, projets RH ou recrutement – ce développement nécessitera, c’est certain, une assistance sur le volet contractuel et je sais que la clc sera là pour nous aider. Enfin, nous utilisons les services de DPO externalisé pour garantir à nos clients le respect des plus hauts standards dans le traitement de l’information – ceci va continuer.

 

Romain Tisné, Partner and Certified Coach à Talantlers.

Paperjam «Les banques ne sont pas des associations caritatives»

Les prêts garantis par l’État sont un échec, selon le directeur de la clc, Nicolas Henckes. Le résultat d’un système trop éloigné du business model des banques, selon lui. Sur 200 demandes, seulement 50% ont reçu une suite favorable.

Si environ 200 demandes de prêts garantis par l’État ont été introduites, 50% ont reçu une suite favorable , selon le ministre des Finances, Pierre Gramegna  (DP), interrogé en commission de la Chambre. Un résultat qui illustre l’échec de cette mesure d’aide aux entreprises, selon le directeur de la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC), Nicolas Henckes . «Les prêts garantis sont un flop», estime-t-il ainsi sur Twitter.

«Ça ne fonctionne pas», explique-t-il à Paperjam. «Les banques ne sont pas des associations caritatives: si elles ont en face d’elles un futur potentiel débiteur, soit elles refusent le prêt, soit elles mettent un taux à 6%, pour couvrir le risque qu’elles prennent.»

 

(Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Lire l’article en entier en cliquant ici.

“Qui se connaît bien, se protège bien” – Interview avec Gaëlle Lipinski, juriste et Data Protection Officer auprès de la clc

Dans le cadre de leurs activités, les entreprises ont le devoir d’instaurer en interne des mesures de gestion et de protection des données. « La démarche passe notamment par des mesures de sécurité informatique appropriées. Mais gare aux sociétés, qui ne respectent par leurs obligations ! « , prévient Gaëlle Lipoinski, juriste et Data Protection Officer auprès de la confédération luxembourgeoise du commerce.

 

Lire la suite de l’article

 

Vous souhaitez plus d’informations sur les services clcDPO offerts par la clc pour ses Membres, cliquez ici .

 

Découvrir le magazine

 

 

Paperjam « Les ventes au détail s’effondrent en avril »

Le Luxembourg figure au quatrième rang des pays européens les plus impactés par la chute du volume des ventes du commerce de détail en avril, selon Eurostat.

Sans surprise, les ventes du commerce de détail ont dégringolé de 11,1% dans l’UE en avril dernier et de 11,7% en zone euro, selon un rapport d’Eurostat diffusé jeudi. Cette chute s’exprime en variation mensuelle, par rapport donc aux activités de mars, un mois marqué par deux semaines de fermeture des commerces non alimentaires pour cause de confinement .

Plus interpellant encore, le Luxembourg pointe en quatrième place des pays ayant enregistré la plus forte chute du volume des ventes de commerce de détail en variation annuelle à -24,7%, derrière Malte (-24,8%), l’Espagne (-29,8%) et la France (-31,1%).

 

 

Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne

Lire l’article en entier en cliquant ici.

EY Luxembourg – Safe return to physical work environments: Rapid workforce assessment

EY présente leur outil « Return to Work Diagnostic tool » qui a pour but de faciliter le retour au travail des entreprises en toute sécurité :

 

During these past few months of responding to COVID-19, we realize you have been managing through the shock with a focus on continuity. As the economy is progressively reopening, we trust you are now moving to the “next” phase of the crisis and managing in a restricted business environment, while adapting your operations the “new normal” and looking for ways to increase resilience for the future. As we progress through these phases, we want to share our latest insights on problems and issues that you may be struggling to address on your own.

Many countries are easing COVID-19 related restrictions, enabling economic activity to move to a new level. Companies are shifting focus to planning a phased and safe return to physical work environments for more employees. The top three challenges’ companies are facing now include:

  • Who should return to on-site work in the first and subsequent waves?
  • How to ensure site safety, new occupancy and seating plans?
  • How to plan a successful and safe return?

The attached Return to Work Diagnostic tool has been developed to help you assess your current gaps – where you may find gaps, we can offer to you our insights and a planning session to help co-develop a response to the gaps identified.

Please feel free to click here, to download the tool.

We hope you find this useful. We are here to support you during this difficult time, and we are available to discuss any of these solutions for workforce planning in response to Covid-19 in more detail. If you have any comments or questions, please do not hesitate to contact me or your EY Luxembourg key contact. We hope you are well and will continue to be safe during this crisis, and we will stay in touch with you to provide you with the latest information & newsletters on specific matters as the impacts of the pandemic continue to unfold.

 

Visit the EY website

 

Posted in clc

La clc accueille une nouvelle collaboratrice: Josepha Humbert !

Josepha Humbert, 30 ans, a rejoint la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc) en tant que juriste depuis le 11 mai 2020.

Josepha a précédemment exercé en tant qu’avocat à la Cour et juriste en droit des affaires en France et au Luxembourg.

Elle est titulaire d’un Magistère en droit des affaires et d’un Mastère en droit et management de l’ESSEC Business School.

Posted in clc